mardi 7 janvier 2020

LES TÉMOINS DE L'APOCALYPSE À SAINT-SULPICE





Les mardis littéraires de Jean-Lou Guérin ont lieu tous les mardis à 20 heures - au 1er étage du café de la Mairie8 place Saint Sulpice - Paris 6e - Métro  Saint Sulpice - Mabillon   

Programme des mardis littéraire de janvier 2020

Mardi 21 janvier 2020 - Les témoins de l’apocalypse - Jean-Charles Pichon – Présentation Charlotte Rita Pichon et Carole Détain. Réédition de ce roman  de science-fiction mettant  en évidence  les relations  entre l'écriture  romanesque  de Jean-Charles Pichon et  ses études  relatives  aux civilisations

jeudi 2 janvier 2020

AGENDA CONTRE-CULTUREL ODESIEN (janvier-février 2020)


 BELLE ANNÉE À TOUTES ET À TOUS ET EN ROUTE POUR UN NOUVEL ÉON



01/01/2020

Évènements récurrents


(Classés par date de fin de l’événement)


Exposition du 9 octobre 2019 au 19 janvier 2020 à la Cinémathèque Française, la légende du vampire.

Exposition JRR Tolkien du 21 octobre 2019 à Janvier 2020, Bibliothèque nationale de France, Quai François Mauriac, 75006

Jusqu'à janvier 2020, le Musée du Design de Bois-le-Duc aux Pays-Bas consacre une exposition au design utilisé sous le IIIème Reich dans la propagation de l'idéologie nazie. L'initiative est vivement critiquée, notamment par des mouvements de gauche et des associations juives qui reprochent au musée un manque de contexte et craignent que des groupes néo-nazis s'emparent de l’événement.

Du 17 janvier au 17 février, Art Numérique avec Yan Minh à la Galerie Satellite, 7 rue de Neufchâteau, Paris 11ème.

Résultat de recherche d'images pour "yann minh"

26 novembre 2019 - 1 mars 2020, Huysmans critique d’art, Musée d'Orsay.

Du 11 décembre au 7 juin 2020, exposition Cartomancie : entre mystère et imaginaire, Musée français de la carte à jouer, 16 rue Auguste Gervais, Issy-les-Moulineaux.

Jusqu’au 9 août 2020 à la Cité des Sciences de la Villette : ESPIONS, une exposition inédite réalisée avec les services de renseignements français et l'équipe de la série "Le Bureau des légendes" ouvre à la Cité des sciences et de l'industrie, à Paris. Le parcours vous plonge dans une mission que vous confie "Moule à gaufre", le patron de la DGSE dans la série.

Du 17 novembre 2019 au 25 octobre 2020, une bien belle exposition aura lieu à la Maison d'Ailleurs d'Yverdon (en Suisse) autour des Cités obscures de Schuiten et Peeters



***

Évènements Ponctuels


Résultat de recherche d'images pour "louis XIII hautepierre"



JEU., 2 JANV. 2020 À 20:30
Louis XIII ou la Conspiration de Cinq-Mars, une pièce de Jean Hautepierre

Samedi 11 janvier 2020 de 20:00 à 23:30 à la Seine Musicale (Paris), Ciné-Concert Le Seigneur des Anneaux.

Bibliothèque de la Part-Dieu le samedi 18 janvier 2020.
Regards croisés de France et d'Asie.
14h-15h30 - L’intelligence artificielle : désenchantement ou réenchantement du monde ? avec Xia Jia, Li-Cam, Gwennaël Gaffric, modération Sylvie Lainé.

L’exposition Roland Topor est à voir au musée de l’illustration jeunesse de Moulins sur Allier jusqu’au 2 février 2020.

Résultat de recherche d'images pour "exposition topor moulins"

La comédie musicale "Le Chien des Baskerville" de Sir Arthur Conan Doyle sera présentée à Paris (à l'Espace Paris Plaine, 13 rue du Général Guillaumat - 75015 Paris) du Mercredi 22 Janvier 2020 au Dimanche 2 Février 2020.

2 février à 15 h, La légende des dieux vikings, un spectacle de Marie-Charlotte Delmas au Centre Culturel de Coye-la-Forêt

Les 15 et 16 février 2020 à Muret Yves Lignon parlera en deux volets de "main verte", de guérisseurs et d'homéopathie

29 février, Symposium « Nature Extraordinaire » au Casino Barrière à Toulouse.
La nature est vivante, intelligente... Comment pouvons-nous développer une nouvelle approche de l'écologie basée non pas sur la domination, l’exploitation et l’anthropocentrisme, mais sur une vision globale et spirituelle de notre place dans l'univers ? La forêt, les plantes, les écosystèmes et leur incroyable biodiversité ont tous développé des capacités presque surnaturelles pour survivre. Les animaux aussi semblent doués de capacités extraordinaires. Quels messages et enseignements la « Terre-Mère » a-t-elle à nous transmettre si nous apprenons à l’écouter ?
-->

mercredi 1 janvier 2020

MARLIN, PLANETE ET LA LETTRE DU CROCODILE




Philippe Marlin, un enfant de Planète, entretiens avec Claude Arz. Editions L’œil du Sphinx, 36-42 rue de la Villette, 75019 Paris – France.

Philippe Marlin est un enfant de Planète, de cette formidable ouverture que furent le mouvement et la revue Planète, sans équivalent à ce jour. Les enfants de Planète se reconnaissent par un appétit insatiable de connaissances et par un intérêt pour les marges, là où naissent les plus belles créations qu’elles soient scientifiques, artistiques ou spirituelles.
Dans sa préface, Claude Arz explique au lecteur que Philippe Marlin désigne ces marges comme la Matière :
« Pour désigner les territoires de ses recherches, il utilise ce terme de Matière qui explore les Terres de l’Ailleurs, par opposition aux terres balisées du Monde Connu.  Matière qu’il définit comme un domaine dont le contenu englobe Les littératures de l’imaginaire jusqu’à l’ésotérisme, en passant par le paranormal, les nombreuses disciplines du fortéanisme, les mythes et légendes, les mystères de l’histoire, l’ufologie. Une Matière trans-sociale, trans-idéologique. »

Cette Matière, nous pouvons la découvrir en étudiant le catalogue des Éditions L’œil du Sphinx, fondées par Philippe Marlin et de quelques autres maisons d’édition qui sont venues s’agréger à L’œil du Sphinx. A la lecture de ces entretiens, riches, vivants et parfois surprenants, le lecteur comprendra que L’œil du Sphinx est davantage qu’une maison d’édition, c’est un véritable mouvement de recherche qui rayonne autour de Philippe Marlin qui sait attirer et rassembler autour de lui des collaborateurs, permanents ou occasionnels, de grande qualité. C’est aussi une belle histoire d’amitiés.

L’ouvrage commence et se termine par Le Matin des Magiciens de Pauwels et Bergier. Philippe Marlin raconte comment ce livre fit l’effet d’une bombe culturelle lors de sa parution et comment il changea ou orienta sa vie. Philippe Marlin annonce aussi, à l’occasion du soixantième anniversaire de cette parution, la sortie d’un livre hommage au célèbre Matin, début 2020, rassemblant diverses contributions dans l’esprit de Planète.
Pendant ces soixante années écoulées, Philippe Marlin aura étudié ou exploré tous les domaines possibles de l’étrange, de l’initiation, de l’utopie, du mystère…

Claude Arz a organisé les entretiens avec Philippe Marlin de manière chronologique, depuis l’enfance, le lycée, jusqu’à nos jours. Les entretiens sont pleins de rencontres, de voyages, de surprises mais dessinent aussi un socle très solide et rigoureux de pensée.
Ce livre rend compte d’un itinéraire original, fécond, amical et bienveillant. Philippe Marlin est aussi un grand témoin des changements intervenus dans notre société, les ouvertures mais aussi les fermetures.
Il fait la promotion, par l’exemple, d’une liberté d’esprit et de corps, qu’il défend bec et ongles comme sauvegarde de notre humanité.
Philippe Marlin montre la voie.

dimanche 29 décembre 2019

L'ARBRE AUX FEUILLES D'OR, Gérard d'Yvie

 






























Pèlerin des chemins spirituels et ésotériques, vivant aujourd’hui retiré en montagne après une brillante carrière universitaire, Gérard d’Yvie nous propose un premier roman initiatique. Le parcours du jeune Gabriel à travers toute l’Europe et les rives de la Méditerranée du XVe siècle ne manquera pas de passionner les lecteurs férus d’histoire. Apprentissage technique, éducation spirituelle, érudition littéraire, découvertes géographiques et culturelles, tout cela s’entrecroise et l’on en apprend au fil des pages autant que le jeune héros. Comme dans toute belle histoire, ce dernier croisera également l’amour, l’adversité, le combat en de multiples rebondissements souvent très inattendus à travers lesquels l’auteur démontre autant sa maîtrise de scénariste que la rigueur avec laquelle il suit la trame initiatique qui est le propos central de son livre. Le cheminement de Gabriel suit la symbolique du Tarot, que Gérard d’Yvie connaît particulièrement bien et qui l’a accompagné tout au long de sa vie. Autour de ces symboles, l’auteur nous familiarisera avec la Tradition telle qu’elle s’exprime dans la Kabbale, le soufisme, l’ésotérisme chrétien, la sagesse grecque, égyptienne ou indienne. À chacun ensuite de saisir son bâton et de devenir le pèlerin d’une nouvelle histoire qui reste à inventer ! E. Thibault

vendredi 27 décembre 2019

PAUL-GEORGES SANSONETTI ET LA TRADITION PRIMORDIALE



Présence de la Tradition primordiale par Paul-Georges Sansonetti. L’œil du Sphinx, 36-42 rue de la Villette, 75019 Paris – France.

C’est toujours une joie de retrouver l’écriture et l’érudition de Paul-Georges Sansonetti dans des explorations aussi passionnantes qu’audacieuses. Paul-Georges Sansonetti s’inscrit cette fois dans le paradigme d’une Tradition primordiale proposé par René Guénon, sans se laisser enfermer par la rigidité apparente de la pensée guénonienne qu’il résume dans son introduction :

« Pour Guénon, mais aussi pour plusieurs essayistes s’inscrivant dans la même mouvance (tels que Pierre Gordon, Gaston Georgel ou Julius Evola), l’Humanité connut une « descente involutive » qu’explicite la doctrine dite des « quatre Âges » (rythmant le cycle) présente dans plusieurs grandes civilisations (l’Inde védique, l’Iran mazdéen, la Grèce d’Hésiode, entre autres exemples). On apprend qu’au cours de la succession des Âges les êtres perdirent progressivement les prodigieuses capacités qu’ils possédaient. D’où, autre composante de la Tradition primordiale, l’éloignement puis l’occultation (mais non pas la disparition) du Centre suprême. Alors, en compensation, par des mythes, des légendes, voire des procédés divers (tels que l’alchimie, la transmission initiatique, le Tarot ou encore diverses formes d’ascèse) qu’accompagne tout un symbolisme à caractère (presque) universel, fut élaborée une mise en mémoire – souvent cryptée – de cette formidable origine avec pour défi de la réintégrer. »

La grande originalité des recherches de Paul-Georges Sansonetti est de rechercher les mythes et mythèmes exprimant cette Tradition primordiale, aussi bien dans l’art que dans la littérature ou encore le cinéma. A travers les civilisations persiste l’idée d’une île, d’un centre premier à la fois inaccessible et présent. Nombre d’écrivains, peintres, cinéastes furent saisis par cette trace indélébile dans la conscience ou en eurent le pressentiment puissant.

Le propos de Paul-Georges Sansonetti débute avec Tolkien et sa Terre du Milieu. Le cadre exemplaire dessiné par Tolkien lui permet d’aborder la question d’une « anti-tradition » et d’une « contre-initiation », notions guénoniennes très discutables parce que cristallisations dualistes mais qu’il faut prendre en compte dans la structuration de la pensée de Guénon. Paul-Georges Sansonetti prolonge le sujet par une étude du cryptage en Terre du milieu, basé sur les runes anglo-saxonnes.
« … les récits de Tolkien, dit-il encore, témoignent d’une immense nostalgie pour une splendeur disparue dont le souvenir demeure en latence au plus profond de notre mémoire, à la fois génétique et spirituelle d’Européens. »

Mais d’autres auteurs sont invités dans ces pages par Paul-Georges Sansonetti, notamment Edgar A. Poe et H.P. Lovecraft. Il s’attarde notamment sur l’intérêt de ce dernier pour des géométries non euclidiennes et plus particulièrement les angles :
« On aura compris, écrit-il, que l’angle pourrait être une clef ouvrant une porte mentale sur d’autres champs de conscience et, par conséquent, sur d’autres perceptions du monde. »

Que cela soit le Golem, Frankenstein, ou encore l’Eve future de Villiers de l’Isle-Adam, parmi d’autres, nombre d’auteurs, dont Van Vogt avec la célèbre trilogie des à ont mis en garde contre les pièges prométhéens ou faustiens de la science fascinée par l’immortalité, une immortalité artificielle prélude à la destruction. Tous ces écrits, considérés comme fantastiques, prennent une densité singulière en ce début de millénaire qui voit toutes ces propositions prendre forme concrète par l’évolution technique.

L’ensemble des textes rassemblés dans ce volume constitue une matière riche à penser. Les croisements des mythèmes, des dynamiques et des référentiels offrent autant d’opportunités d’autres regards sur des questions cruciales. Il ne s’agit aucunement d’être en accord ou en désaccord, il s’agit seulement, peut-être urgemment, d’explorer et de déterminer ce que nous voulons réellement.

La quête polaire de Paul-Georges Sansonetti, placée sous le sceau de Philippe Lavastine, dont nous ne pouvons que regretter qu’il reste dans l’ombre, est riche d’une constellation d’objets à penser qui révèlent inlassablement le véritable sujet, l’être en soi.
-->

jeudi 26 décembre 2019

HISTORIA OCCULTAE no 11

 


Historia Occultae n°11. Editions L’œil du Sphinx, 36-42 rue de la Villette, 75019 Paris – France.

La revue-livre Historia Occultae, sous la direction avisée de Philippe Marlin et Emmanuel Thibault démontre sa maturité avec cette onzième livraison de quatre cents pages de très bon niveau, rassemblant des regards à la fois différents et convergents.
Sommaire : Éditorial, par Emmanuel Thibault – Gwenc’hlan Le Scouëzec, Grand Druide de Bretagne par Claude Arz – Images du Dragon au temps de Chrétien de Troyes par Daniel Bordeaux – L’Homme de désir selon Louis-Claude de Saint-Martin par Christian de Caluwe – Le dandysme de Caïn par David Nadeau – Janus, le dieu du passage et de l’initiation par Joël Thomas – À quelles sources puiser pour vivifier le rite ? interview de Rémi Boyer – Quelques brèves réflexions sur la nature de la conscience par Emmanuel Thibault – Thriller ésotérique et mythologie par Geneviève Béduneau – Le Pendule de Foucault d’Umberto Eco, un anti polar ésotérique ? par Georges Bertin – Nouvelles hypothèses sur le cas Naundorff et l’affaire Louis XVII par Charles Novak – Soufisme, alchimie interne et Agartha, un lien traditionnel, interview de Ph. De Vos – Quand le modèle anthropologique du rite est bousculé par les faits, interview de Michael Houseman – Les musiques du chaos – 2 par Olivier Steing– Notes de lecture.
Plusieurs de ces contributions sont une opportunité de repenser la pratique initiatique et de la recentrer sur l’essentiel.
« Dans le monde de l’ésotérisme, indique Emmanuel Thibault dans son éditorial, il a toujours été essentiel de relier les pratiques et les théories qui les soutiennent à une tradition, voire à un idéal d’absolu traditionnel – la Tradition. Ce concept a souvent été interprété tant dans le sens d’une tradition spirituelle primordiale qui aurait inspiré les expressions que nous pouvons connaître jusqu’à aujourd’hui, mais aussi dans le sens d’un accès intérieur et quasi mystique à la source de toute expérience et toute connaissance spirituelle. Lorsqu’on s’intéresse aux spiritualités et ritualités émergentes, cette inscription dans l’histoire ne va pas totalement de soi, et elle prend un sens différent. Il est important, par conséquent, de situer clairement l’apparition et le développement de ces nouveaux concepts et de ces nouveaux mouvements dans l’évolution de la pensée humaine. C’est une chose indispensable pour pouvoir bien comprendre les motivations de ces émergences et le rôle que celles-ci jouent socialement et surtout spirituellement. »

Dans un autre domaine, le lecteur sera intéressé par la recherche fouillée de Charles Novak sur le cas Naudorff, à la croisée de la politique, de la spiritualité transgressive, de l’action des sociétés secrètes et des services secrets.
Georges Bertin revient avec subtilité sur les intentions ou démonstrations d’Umberto Eco dans son Pendule de Foucault. Robert Amadou considérait Eco, à l’époque de la parution de ce livre, comme l’un des plus dangereux adversaires des mouvements initiatiques ou ésotériques. Georges Bertin montre que c’est peut-être plus complexe :
« Pour Eco, le roman adopte un point de vue herméneutique et il accepte que l’interprétation que nous en faisons nous entraîne à nous demander ce que l’auteur a réellement voulu dire ou « ce que l’Être dit par le langage » sans pour autant admettre que la parole de l’Être – en nous et hors de nous – ni qu’elle n’est définissable qu’à partir des pensées des destinataires. Car un texte a la possibilité de susciter des interprétations infinies ou indéfinies. Ainsi le Moyen Âge a toujours recherché la pluralité de sens tout en s’en tenant à une notion rigide du texte, théocratiquement orientée. La Renaissance – et ce n’est pas un hasard si les références des personnages ont quelque chose à voir avec cette période – inspirée de l’hermétisme néo-platonicien – , a tenté de définir le texte idéal comme, écrit-il, « celui qui autorisait toutes les interprétations possibles, jusqu’aux plus contradictoires ». C’est exactement ce qu’Eco fait dans Le Pendule avec une incomparable virtuosité qui laisse derrière lui bien des polars se réclamant du genre ésotérique, au niveau de complexité plus ou moins construit, voire mécanique dans certains cas. »

mercredi 11 décembre 2019

JEAN HAUTEPIERRE COMMUNIQUE

Bonjour,

J'ai l'honneur de vous informer de la lecture des "Vers galans" et des "Sources bourbonnaises" de Louis de Condé, par Régis Bocquet et Pétronille Bernard, avec ma participation. Elle aura lieu le dimanche 22 décembre 2019 à 20h15 au Théâtre du Nord-ouest (13 rue du Faubourg Montmartre, 75009 Paris, M° Grands Boulevards www.theatredunordouest.com). Entrée : 8 euros.

L'auteur dédicacera ses deux recueils à l'issue de la lecture.

Bonne réception,

Jean Hautepierre
__._,_.___

vendredi 6 décembre 2019

PHILIPPE MARLIN, UN ENFANT DE PLANÈTE par Claude Arz

Philippe Marlin est en enfant de Planète. En effet, la lecture des entretiens montre l’itinéraire d’un homme vorace de connaissances, doué d’une insatiable curiosité, depuis l’adolescence qui déguste sans tabous les domaines d’un savoir inexpliqué, laissé souvent en jachère par la science, tels que l’ufologie, la parapsychologie, la cryptozoologie, l’archéologie mystérieuse, ce qu’il appelle les Terres de l’Ailleurs. Mais il ne faudrait surtout pas réduire Philippe Marlin à ces domaines car il explore aussi avec beaucoup de passion les littératures de l’imaginaire et notamment Lovecraft, une de ses boussoles littéraires. Il brasse des hypothèses sans imposer des certitudes.
Homme à visage multiple, banquier le jour, chercheur infatigable des domaines de l’occulte la nuit, éditeur toujours, Philippe Marlin a vécu tout au long de sa vie avec l’ambition de décortiquer la Matière, ce plat flamboyant où imaginaire et mystères s’enchâssent dans une danse féconde. Une double vie donc, toute une vie.

Disponible chez EODS et sur Amazon

lundi 2 décembre 2019

L'AGENDA CONTRE-CULTUREL ODESIEN (décembre 2019 - janvier 2020)


Évènements récurrents


(Classés par date de fin de l’événement)
Image associée
Le Musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut de Lille Métropole (LaM), situé à Villeneuve-d’Ascq, expose jusqu’au 5 janvier 2020 les œuvres de trois grands peintres, représentants majeurs de la peinture spirite : Augustin Lesage (1876-1954), Victor Simon (1903-1976) et Fleury Joseph Crépin (1875-1948), tous trois originaires du nord de la France.

Exposition du 9 octobre 2019 au 19 janvier 2020 à la Cinémathèque Française, la légende du vampire.

Exposition JRR Tolkien du 21 octobre 2019 à Janvier 2020, Bibliothèque nationale de France, Quai François Mauriac, 75006

Jusqu'à janvier 2020, le Musée du Design de Bois-le-Duc aux Pays-Bas consacre une exposition au design utilisé sous le IIIème Reich dans la propagation de l'idéologie nazie. L'initiative est vivement critiquée, notamment par des mouvements de gauche et des associations juives qui reprochent au musée un manque de contexte et craignent que des groupes néo-nazis s'emparent de l’événement.

Exposition Blake et Mortimer au Musée des Arts et Métiers du 26/06 au 05/01.

26 novembre 2019 - 1 mars 2020, Huysmans critique d’art, Musée d'Orsay.

Du 11 décembre au 7 juin 2020, exposition Cartomancie : entre mystère et imaginaire, Musée français de la carte à jouer, 16 rue Auguste Gervais, Issy-les-Moulineaux.

Jusqu’au 9 août 2020 à la Cité des Sciences de la Villette : ESPIONS, une exposition inédite réalisée avec les services de renseignements français et l'équipe de la série "Le Bureau des légendes" ouvre à la Cité des sciences et de l'industrie, à Paris. Le parcours vous plonge dans une mission que vous confie "Moule à gaufre", le patron de la DGSE dans la série.

Du 17 novembre 2019 au 25 octobre 2020, une bien belle exposition aura lieu à la Maison d'Ailleurs d'Yverdon (en Suisse) autour des Cités obscures de Schuiten et Peeters

 Résultat de recherche d'images pour "cités obscures yverdon"


***

2019
Évènements Ponctuels



Première Session de l'exposition des shooteurs du chaos du 4 au 21 décembre (Atelier Manjari, 9 cité de l’Ameublement, 75011 Paris)
Au début des années 2000, un groupe d’illustrateurs de l’imaginaire créa l’association Art & Fact afin de promouvoir leur travail à travers des évènements : festivals, démonstrations et expositions.
Au fil des années, la solide amitié qui s’installa entre certains membres perdura malgré la disparition d’Art & Fact. En dépit des distances qui les séparent, cette bande d’amis resta en contact sur une liste email commune, sur les réseaux sociaux, ne ratant pas une occasion de se rencontrer pour voir une exposition, un film, participer à des festivals, ou simplement passer une bonne soirée.
Liés par leur intérêt commun pour la culture Pop, Geek, pour l’Art en général, cette entité aux styles graphiques mêlant les genres via des peintures, dessins et sculptures s’est vite trouvé un nom, « Les Shooteurs du Chaos »
Ludovic Blay - Johann Bodin - Michel Borderie - Alain Brion - Thierry Cardinet - Hubert de Lartigue - Julien Delval - Martine Fassier - Didier Graffet - Philippe Jozelon - Manchu - Séverine Pineaux - Eric Scala.

7 décembre, Festival ANGERS BD au Centre des Congrès.

Samedi 7 décembre 2019 

Stratégies éditoriales et ésotérismes, Institut national d’histoire de l’art
2, rue Vivienne et 6, rue des Petits-Champs, 75002 Paris
salle Vasari (Politica Hermetica)

7 et 8 décembre, Salon du Livre, Les auteurs d’Occitanie à Espéraza, Aude.

Du 6 au 8 décembre, Salon de la BD, SOBD 2019 - Hall des Blanc Manteaux - Entrée gratuite

7 et 8 décembre, Salon du Livre Ancien à (37) Tours.

7 et 8 décembre, Salon de la Littérature Populaire à Elven (Morbihan)

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes souriantes, texte

Samedi 14 décembre, conseil ODS

14 décembre à 19h30 à l’IMI, Paranormal et Sociétés par Renaud Evrard

21 et 22 décembre, Marché du Livre de Cornouailles à Pleuven (Finistère)

 L’image contient peut-être : texte

21 décembre à 20h30, Contes de Dame Hiver par Rachel Slater au Château d'Avully (Brenthonne)

24 et 27 décembre, Contes de Dame Hiver par Rachel Salter. Château de Ripaille à Thonon.

 



 
JEU., 2 JANV. 2020 À 20:30
Louis XIII ou la Conspiration de Cinq-Mars, une pièce de Jean Hautepierre

Samedi 11 janvier à 19h30, Nouvel Eon Odésien

Samedi 11 janvier 2020 de 20:00 à 23:30 à la Seine Musicale (Paris), Ciné-Concert Le Seigneur des Anneaux.

Bibliothèque de la Part-Dieu le samedi 18 janvier 2020.
Regards croisés de France et d'Asie.
14h-15h30 - L’intelligence artificielle : désenchantement ou réenchantement du monde ? avec Xia Jia, Li-Cam, Gwennaël Gaffric, modération Sylvie Lainé.

La comédie musicale "Le Chien des Baskerville" de Sir Arthur Conan Doyle sera présentée à Paris (à l'Espace Paris Plaine, 13 rue du Général Guillaumat - 75015 Paris) du Mercredi 22 Janvier 2020 au Dimanche 2 Février 2020.

vendredi 29 novembre 2019

METAPSYCHIQUE 2

Sortie de Métapsychique 2 :

 



Commandez la revue ici :  
http://www.metapsychique.org/commander-ou-feuilleter-le-bulletin-metapsychique/



Le numéro 2 de Métapsychique, la revue de l’IMI, est sous presse, et il sortira dans sa version papier début décembre. Il est déjàdisponible en ligne pour les membres de l’A-IMI.

Ce numéro, qui célèbre le centenaire de l’IMI se compose de 176 pages - plus de 30 pages que le numéro 1 ! - et de plus d’une quinzaine d’articles originaux et d’interviews, associés à de très nombreuses brèves et liens renvoyant sur des sites et articles consultables en ligne.
Le
 « dossier spécial » est consacré aux 100 ans de la fondation et il retrace l’histoire de celle-ci, s’arrête sur son présent et envisage son avenir, avec des articles réalisés par des membres de l’IMI, mais aussi des universitaires proches de la fondation. Revenant à cette occasion sur les manifestations organisées cet été autour du centenaire de l’IMI, vous pourrez vous faire une idée de la vitalité actuelle de la métapsychique à la française et de la parapsychologie internationale. Vous trouverez également dans ce numéro un "Grand entretien" exclusif avec Bernard Werber et vous pourrez découvrir une école franco-indienne qui a mis l’intuition au coeur de sa pédagogie. Enfin, une expérience en cours à l’IMI vous initiera aux liens possibles entre psi et monde quantique.

Comme le numéro 1 de Métapsychique, la direction de publication a été assurée par Paul-Louis Rabeyron et la rédaction en chef par Florence Leray. S’ils ont eux-mêmes contribué à certains articles et interviews, vous pourrez lire également, des contributions de Peter Bancel, Renaud Evrard, Bertrand Méheust, Thomas Rabeyron, Jean-Pierre Rospars, Djohar si Ahmed, Mario Varvoglis et Frédérique Zahnd.


A noter enfin que si la version papier est disponible pour 25 euros, vous pouvez obtenir, pour 5 euros supplémentaires (soit 30 euros), associé à la revue, le catalogue de l’exposition qui s’est tenue l’été dernier à l’occasion du centenaire de l’IMI à la galerie L’art absolument et intitulée l’Au-delà incarné - médiumnité, Art et Métapsychique.

jeudi 28 novembre 2019

LIRE A ESPERAZA


GOUEL AL LEVRIOÙ (Pleuven le 21 décembre)





La première Fête du Livre à Pleuven aura lieu le samedi 21 décembre 2019, de 10 h à 19 h avec des auteurs de Cornouaille (littérature jeunesse, policière, historique, poésie, tous les genres sont représentés...). C'est un événement organisé par l'association Nuit des Légendes et Le Cri du Livre (Fouesnant).
Il y aura deux parties : d'une part, une dédicace des auteurs dans la salle Lannurien, et d'autre part, des rencontres entre les auteurs et le public sous forme de dialogues ou de lectures dans la chaumière.

Nous recherchons des bénévoles pour nous aider dans l'organisation (mise en place de la salle, rangement, tenue du bar ou même faire un gâteau).

Nous vous remercions de vous manifester si vous êtes disponible et intéressé par retour de mail en nous précisant quelle activité et quel créneau horaire vous arrange. 

N'hésitez pas à parler de la manifestation autour de vous et à diffuser l'affich.

Nuit des Légendes
nuitdeslegendes.wordpress.com
Page Facebook   -   Chaîne YouTube        

mardi 26 novembre 2019

PARANORMAL ET SOCIETES BIENTÔT A l'IMI

Conférence de Renaud Evrard :

« Paranormal et sociétés »

Le  vendredi 14 décembre 19h30 - 21h30 à l'IMI

 

Présentation par le conférencier : 

Que se passerait-il si l’on vivait dans une société où la télépathie était reconnue pour son utilité, où les fantômes étaient des conseillers familiers, où l’approche scientifique du paranormal était même enseignée à l’université ? On sous-estime fréquemment la part de la culture dans ce qui est désigné sous le vocable « paranormal ». D’un pays à l’autre, ses frontières se déplacent. Mais au-delà de ce relativisme contextuel, le paranormal semble aussi moteur de « sous-cultures », de bricolages entre traditions et innovations, notamment dans le soi-disant « pays de Descartes ». Question marginale voire taboue, cette « forme du sacré en transit » (Kripal, 2010) a néanmoins été l’objet de plusieurs études sociologiques. Celles-ci paraissent inévitables tant les expériences et les croyances paranormales sont partagées par un grand nombre d’individus. Dans l’ouvrage que j’ai co-dirigé avec Eric Ouellet, Vers une sociologie anomalistique : le paranormal au regard des sciences sociales (Presses Universitaires de Nancy / Edulor, 2019 http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100748250), nous avons rassemblé des contributions originales de chercheurs allemands, américains, belges, canadiens et français pour poser les bases, mais aussi donner des illustrations concrètes, d’une étude élargie du paranormal.


Informations pratiques :
Métro : Stalingrad ou Louis Blanc
Tarifs :   15 €,  ou  12 € pour les membres AIMI ou  les étudiants  (sur présentation de la carte).
Réservations :
De préférence envoyez un mail à metapsychique@gmail.com, ou à défaut téléphonez à l’Institut : 01 46 07 23 85