Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

lundi 26 février 2018

GILLES DELEUZE ET LOVECRAFT





Le philosophe Gilles Deleuze, dans Mille Plateaux (éditions de Minuit, 1980), parle de sa fascination pour Lovecraft.
 « Dans son chef d’œuvre Démons et Merveilles, Lovecraft raconte l’histoire de Randolph Carter qui sent son moi vaciller et qui connaît une peur plus grande que celle de l’anéantissement : « des Carter, de forme à la fois humaine et non humaine, vertébrée et invertébrée, animale et végétale, douée de conscience et privée de conscience, et même des Carter n’ayant rien de commun avec la vie terrestre, sur des arrière-plans de planètes, de galaxies et de systèmes appartenant à d’autres continuums cosmiques… S’enfoncer dans le Néant ouvre un oubli paisible, mais être conscient de son existence et savoir pourtant que l’on n’est plus un être défini distinct des autres êtres, ni distinct de tous ces devenirs qui nous traversent, voilà le somment indicible de l’épouvante et de l’agonie. » »

Aucun commentaire: