Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

mercredi 13 septembre 2017

LES LITTÉRATURES MAUDITES 2017 AUTOUR DE JACQUES BERGIER ; Charleville-Mézières

-->


Charleville-Mézières, 8, 9 et 10 septembre 2017



Deuxième session des Littératures Maudites. Les années se suivent et ne se ressemblent pas : la cuvée 2016 était placée sous le signe de la canicule, celle de 2017 sous celui de la drache ardennaise ; le public était clairsemé l’année dernière, l’amphithéâtre a fait « salle comble » cette année. Je ne sais pas si le second signe est la conséquence du premier, mais cette manifestation a été un grand succès. Et ce qui ne change pas est la chaleureuse amitié de Thibaut Canuti, et la qualité de son organisation avec l’aide d’une équipe de collaborateurs sont le dévouement n’a d’égale que la gentillesse. Notre ami a du reste tenu compte des incidents 2016 et nous n’avons pas eu à déplorer la sécheresse soudaine des pompes à bière. 


L’édition 2017 était dédiée à Jacques Bergier, personnage improbable dont nous avons essayé de retracer l’œuvre, Joseph Altairac et votre serviteur. Science-fiction bien sûr, mais aussi fortéanisme qui sera le fil conducteur de la manifestation. 

 Joseph Altairac et Bertrand Meheust

Ce sera à Claude Arz, avec sa verve habituelle, de tracer le portrait de Charles Fort, écrivain des « lunes bleues » et collectionneur de faits maudits. La parapsychologie sera à l’honneur avec Renaud Evrard qui nous fera découvrir « Charles Richet et l’affaire de la villa Carmen », Bertrand Meheust, avec « Jésus Thaumaturge » et Stéphanie Del Regno et « les Dames Blanches ». 

 Stéphanie Del Regno et Jean-Marie Beuzelin

Jean-Marie Beuzelin nous emmènera faire un petit tour en Atlantide avec une passion communicative et Sophie Herfort nous rendra compte d’une enquête très érudite qu’elle a conduite pour tenter de découvrir l’identité de « Jack l’Eventreur ». Le mystérieux Stone Gardenteapot nous fera part des derniers messages très inquiétants des Ummites sur l’imminence d’une crise financière qui va tous nous balayer ; un seul remède, nous expliquent nos amis extra-terrestres, faire des prières à nos chers disparus. 



 Stone Gardenteapot (à gauche)

Le légendaire aura également une place de choix avec « La Chevauchée du Loup Garou » retracée par l’incontournable Marie-Charlotte Delmas et « Les Quatre Fils Aymon » qui veillent la Meuse et la forêt d’Ardenne avec l’historien Philippe Vaillant.

 Bertrand Meheust et Claude Arz

Marie-Charlotte Delmas (à droite)

 Sophie Herfort (au centre)


N’oublions pas la nuit de samedi dédiée au cinéma fantastique qui elle aussi a fait « salle comble » ; il est vrai qu’étaient au programme Poltergeist et la version US (longue) du chef d’œuvre de Stephen King, Shining.
Je ne serais pas complet sans évoquer le concert de Eric Larene & Agafia, une performance « d’impro jazz » inspirée de l’ouvrage de Jean Genbach, Satan à Paris. Anticléricalisme, érotisme et surtout surréalisme étaient au rendez-vous. Bravo les artistes.



 C’est avec nostalgie que nous quitterons ces belles équipes ; nous retiendrons surtout la richesse des contacts que nous avons pu nouer autour de somptueux buffets et lors d’une soirée gastronomique au Ice Garden Cafee.

 

Bravo également aux équipes de l'ODS qui se sont mobilisées (Geneviève, Manu) et en route pour la troisième session et merci aux Ardennais !

Aucun commentaire: