Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

lundi 22 décembre 2014

LES CHRONIQUES D'EL'BIB : LE SECRET DE DIANA DANESTI, Tony Baillargeat

-->



Dracula ne cesse de faire couler des torrents d’hémoglobine en librairie, et dans ce tumultueux Fleuve Rouge, on trouve parfois de belles surprises. Tel est le cas de Le Secret de Diana Danesti de Tony Baillargeat (La Pierre Philosophale Éditions, 2015), présenté comme le premier tome des aventures d’Arthur Brenac. Le dit Brenac, jeune dilettante fortuné aux origines mystérieuses, vit dans un magnifique appartement-musée dissimulé dans un hôtel décrépi près du Père-Lachaise. Et lors d’une ballade dans le cimetière, il vole au secours d’une jeune roumaine qui se fait agresser, rejoint par un autre promeneur qui va devenir son ami, Pierre Laroche. S’en suit une course poursuite qui va conduire nos deux compères dans l’Indre et le Morvan et percer l’identité de l’inconnue, Diana Danesti. Des deux inconnues devrais-je dire, car Diana a un double, émanation des forces du mal issue de la famille de Vlad l’Empaleur. Le récit est à la fois violent et métaphysique, nous faisant plonger dans les Arcanes de l’histoire roumaine pour rejoindre l’éternelle lutte des forces du bien et de celles du mal. Le tout émaillé de clins d’œil littéraires (Clovis Dardentor, le Château des Carpates, Anna de Noailles etc) et ésotériques, sur fond d’eschatologie et de Roi Perdu. Je ne donnerai évidemment pas le dénouement, mais il s’agit bien sûr de retrouver la dépouille mort-vivante de notre excellent Dracula, attendant patiemment son heure dans une crypte du Père-Lachaise.
On attend avec d’autant plus d’intérêt la suite des aventures d’Arthur Brenac qu’il nous est susurré en dernière page qu’elle aurait pour thème nos chers Bergers d’Arcadie.

Deux remarques encore :
-       La construction de ce livre n’est pas sans me rappeler les deux thrillers de Rémi Boyer (Noces de sang à Bucarest & Saudade Sombre pour le Roi Caché), dans la mesure où l’inspiration ésotérique n’est pas plaquée comme souvent sur l’action, mais fait partie intégrante de celle-ci.
-       Il s’agit (à ma connaissance) du second ouvrage dans lequel on retrouve la dépouille de Dracula en France.  Le précédent est le magistral roman d’Elisabeth Kostova, L’Historienne et Drakula, qui repose sur une documentation historique époustouflante.

1 commentaire:

TAU a dit…

EMISSION SUR RADIO FRANCE BLEU 15 SEPTEMBRE 2015
LE SECRET DE DIANA DANESTI
Marc Gandonnière:

http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/14834-29.09.2015-ITEMA_20807054-0.mp3