Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

jeudi 23 février 2017

LES CHRONIQUES D'EL'BIB : LA MARQUE DE KUTULLU, David.C.Smith






La marque de Kutulu de David C. Smith (The Sign of Kutullu, 1974 in Abbadon no 1, Le Cycle de Cthulhu, Oriflam, 1998) est un petit texte parodique, comme Lovecraft aimait aussi les commettre. Derrik Mossig, le personnage central est un clin d’œil à l’écrivain Dirk Mosig ; Harry Morris, le doyen de l’Université est le nom du fanéditeur de Nyclalos ; quant à l’auteur, il devient l’arabe Dawoud.
Le professeur Mossig est retrouvé mort, après avoir fait une conférence remarquée sur d’étranges inscriptions cunéiformes sumériennes qu’il avait trouvées sur une vieille pierre. Pour réaliser l’étude de cette écriture, il se fit communiquer le Necronomicon par l’Université d’Arkham et invita un de ses correspondants égyptien spécialiste en antiquités, un certain Dawoud. Ce dernier avait pour sa part découvert un sceau cylindrique portant des inscriptions identiques à celle de la pierre de Mossig, à savoir kutullu. Une étude détaillée du livre d’Alhazred permit au professeur de constater qu’il s’agissait de Cthulhu, un Grand Ancien venu des étoiles pour s’abattre dans la basse vallée de l’Euphrate. Enthousiasmé par sa découverte, il informa Dawoud de son intention de la publier. Ce qui déclencha une violente bagarre un soir entre les deux hommes. Le veilleur de nuit, alerté par des cris assourdis et gutturaux, pénétra dans le bureau pour retrouver le cadavre de l’universitaire atrocement mutilé. Il déclara aussi avoir vu s’enfuir par la fenêtre une créature avec des pieds palmés, des yeux jaunes et un visage orné de nombreux tentacules.

Aucun commentaire: