Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

jeudi 24 janvier 2013

LES CHRONIQUES D'EL BIB : LE CHEVAL DE DIEU, Gérard Bavous



Avec Le Cheval de Dieu ou le secret de l’abbé Boudet (Gérard Bavoux, Pygmalion 1995), la littérature de fiction castelrennaise s’enrichit d’un nouveau genre, celui du roman initiatique. Un message initiatique du reste assez enfantin, celui qui nous décrit un monde agité par le combat entre les forces du bien et les puissances du mal, avec sa cohorte d’illuminés qui souhaitent accélérer le processus de destruction pour hâter la renaissance. On connaît hélas trop bien ce type de philosophie.
Alors quel est le secret de l’abbé Boudet ? Alors qu’il était en poste à Durban dans les Corbières, Boudet aurait reçu la visite d’Eugène Delacroix qui lui aurait remis des documents laissés par Charles Maurice de Tayllerand à Rennes-les-Bains. Et ces documents auraient permis à Boudet de découvrir un livre, ou plutôt Le Livre ! Un livre écrit de la main de Dieu, révélant tous les secrets de l’univers et donnant à son lecteur de fabuleux pouvoirs. Boudet le décrypte et le remet, avant de mourir, à l’un de ses amis du Bugarach, un certain Baillard.
Le roman va mettre en scène le petit-fils de Baillard, Benoît, dont la famille a été décimée dans des circonstances atroces. Un héros malgré lui, à la recherche de son passé et du sens à lui donner. Une queste qui lui fera rencontrer la secte du mal, la Confraternité Hermétique de Bélial, dirigée par Aleister Crowley, entouré de Georges Monti, Dietrich Eckart, Jules Bois, Anna Sprengel etc…  On l’aura deviné, cette assemblée de joyeux drilles vouent un culte passionné à Adolf Hitler, seul à même d’entreprendre le processus de régénération salvateur. Mais pour venir à bien de sa glorieuse mission, Hitler aura besoin du Livre…..  Ce qui nous vaudra un chapitre grandiose sur la rencontre entre le gentil petit Benoît et le Maître de Berchtesgaden……
Bon, un roman dont on peut faire l’économie, sauf si, comme moi, vous êtes un fervent admirateur de Lovecraft. Car sans être cité, l’Ermite de Providence est omniprésent dans le récit. Le Livre ressemble furieusement au Necronomicon, et les rituels prononcés par Boudet ou les membres du Bélial’s  Club semblent directement issus d’un certain…. Appel de Cthulhu !

Aucun commentaire: