Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

lundi 21 janvier 2013

LE BUGARACH RETROUVE SES PIERRES

Un mois après la fin du monde : Bugarach récupère ses pierres par la Poste

Le maire de la petite commune à la notoriété éphémère reçoit des colis de personnes déçues que la fin du monde n'aie pas eu lieu

Bugarach a été durant de longs mois sous les feux de la rampe

Bugarach a été durant de longs mois sous les feux de la rampe (Suire Thierry)

Partager


SUD OUEST




 
Envoyer à un ami
 
Imprimer
Le calme retrouvé. C'est cet immense soupir de soulagement, même pas voilé, que retranscrivent ce lundi matin nos confrères du quotidien Midi Libre.
Celui d'un village assiégé depuis deux ans qui se voit libéré tour à tour des illuminés, des rigolos, des journalistes et de la perspective d'un déjeuner de Gérard Depardieu à la ferme de Janou. Le calendrier Maya a repris son cycle sans moufter et le village son petit train-train pré-Apocalypse.
Des scories de la grande foire médiatique que fut cette farce mondiale ? Quelques carte de vœux. Et des pierres parvenant à la mairie... par la Poste. En colissimo s'il vous plaît.  "Ce mec me renvoie des pierres qu’il a ramassées sur le pic ! Il me les retourne car, écrit-il, la fin du monde n’a pas eu lieu, donc ces pierres ne lui servent plus à rien".
Fin du monde 2012 · insolite
À lire aussi
J+1 après la fin du monde : et la montagne accoucha de sourires
A Bugarach, pas de fin du monde mais de nombreux "allumés"
Bugarach : deux spéléos béarnais sur place, le précédent Tabitha's place évoqué

Aucun commentaire: