Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

samedi 14 janvier 2017

LES CHRONIQUES D'EL'BIB : LE VISITEUR VENU DES ETOILES, Robert Bloch





Le Circle s’amuse et Robert Bloch nous en donne un exemple magistral dans Le Visiteur venu des Étoiles (1935, The Shambler from the Stars in Weird Tales, 1935). L’auteur est un écrivaillon fantastique qui, malgré quelques publications dans des revues populaires, ne parvient pas réellement à déboucher. Dans sa recherche de nouvelles sources d’inspiration, il se met en relation avec un auteur bien connu de Providence qui lui suggère d’aller fouiner dans des livres maudits comme le Necronomicon ou Le Livre d’Eibon, réputés pour flirter avec « l’horreur absolue ». Une recherche qui s’avère laborieuse, les portes des universités et des bibliothèques privées ayant curieusement tendance à se fermer à l’annonce de sa démarche. C’est finalement chez un bouquiniste qu’il fera la découverte qui bouleversera sa carrière. Il mettra la main en effet sur un curieux ouvrage, De Vermis Mysteriis ou Mystères du ver d’un certain Ludvig Prinn, nécromancien renommé qui périra à Bruxelles sur les bûchers de l’Inquisition. Le narrateur ne pourra hélas lire cet ouvrage, rédigé en latin, langue qu’il ne maîtrise pas. Il fera appel à son correspondant de Providence qui acceptera d’examiner le manuscrit. L’Ermite deviendra de plus en plus nerveux à la lecture de l’ouvrage, notamment en découvrant le rituel utilisé par Prinn pour invoquer ses visiteurs invisibles venus des étoiles. L’atmosphère du bureau de Lovecraft deviendra de plus en plus glaciale au fur et à mesure qu’il lira la formule jusqu’à ce qu’une créature brumeuse entre dans la pièce en ricanant en en désarticulant le récitant. Celui-ci sera vidé de son sang alors que la créature se teinte de rouge avant de disparaître.
Robert Bloch avait demandé à Lovecraft l’autorisation de le « tuer » dans sa nouvelle. Lovecraft se vengera en « trucidant » Bloch dans Celui qui hante les Ténèbres (cf infra, 1935).

Aucun commentaire: