Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

mardi 23 avril 2013

APRES LA MORT AVEC YVES LIGNON

La Depêche

Et s'il restait quelque chose après la mort ?

Publié le 22/04/2013 à 08:55 | 2

livre

Le livre d'Yves Lignon «La vie… et après ?» publié par les éditions Le Papillon Rouge, sort en librairie le 5 mai prochain./Photo DDM, Nathalie Saint-Affre
Le livre d'Yves Lignon «La vie… et après ?» publié par les éditions Le Papillon Rouge, sort en librairie le 5 mai prochain./Photo DDM, Nathalie Saint-Affre
Depuis 30 ans, Yves Lignon, mathématicien cartésien, a réuni des centaines de témoignages sur des expériences de mort imminente ou de réincarnation. Et fait l'hypothèse d'une conscience humaine indépendante du cerveau..
Yves Lignon ne supporte pas que son livre «La vie… et après ?» soit rangé au rayon occultisme. L'ancien prof de fac revendique une démarche scientifique pour traquer les mystères de l'être humain et de sa disparition. Interview.
Quels types d'expériences étranges racontent vos témoins ?
La plupart des récits sont liés à des circonstances standards. On est en danger de mort et l'on se retrouve dans un long couloir lumineux, puis on redescend sur terre et on est transformé. Je raconte notamment l'histoire d'une danseuse-chorégraphe toulousaine qui a été victime d'un accident de la route et qui a traversé cette expérience de mort imminente. Du jour au lendemain, elle a changé radicalement de personnalité. Elle a développé des talents de sculptrice réputée, alors qu'elle n'avait jamais été initiée. Les personnes qui sont confrontées à ces états ont ensuite une vision du monde profondément modifiée. Je note que beaucoup s'engagent dans les actions caritatives.
Comment analyser ces phénomènes finalement fréquents ?
D'abord, on ne peut pas les réfuter. Depuis 30 ans, j'ai récolté des centaines de témoignages. Plus de 400 dans les dix-huit derniers mois. J'en ai sélectionné vingt, «les plus solides», et j'ai rencontré tous les protagonistes qui ont été soumis à des évaluations psychologiques. Au final, toutes ces histoires singulières me poussent à me poser une question : l'être humain est-il seulement une machine biologique ou est-ce qu'il reste une conscience quand le cerveau meurt ? On a pas de réponses aujourd'hui sur la preuve de l'après-vie, mais jusqu'à Copernic on pensait que c'était le soleil qui tournait autour de la terre. Je ne sais pas, mais le doute est déjà cartésien. En tout cas, la question est incontournable.
Ces histoires nourrissent beaucoup de phantasmes…
Il y a malheureusement des charlatans qui abusent de gens fragilisés pour leur vendre des discussions avec leurs morts. C'est triste. Restent de vraies interrogations à la fois scientifiques et philosophiques qui trouveront peut-être une explication, un jour… Même si c'est sans doute moins important que les défis du réchauffement climatique ou le vaccin contre le sida.

le chiffre

Le chiffre : 20

Témoignages > Mort imminente. C'est le nombre d'histoires évoquées dans le livre d'Yves Lignon. «Les plus solides», sélectionnées parmi des centaines d'expériences, qui posent, selon lui, un problème scientifique et philosophique.

Long combat

Yves Lignon, maître de Conférences honoraire de Mathématiques (Université de Toulouse-Le Mirail), reconnaît la réalité de phénomènes dits «paranormaux». Mais il est aussi mobilisé depuis longtemps contre les charlatans mercantiles, faux «voyants» et autres bonimenteurs. Dans «La vie et après ?» Yves Lignon dénonce une fois de plus les pseudo-médiums qui prétendent communiquer avec les morts moyennant finances, mais ne s'en tient pas là. Analysant une vingtaine de témoignages inédits, il montre comment les récits de «sortie du corps», de «réincarnation», de manifestations diverses attribuées à des personnes décédées, conduisent à émettre l'hypothèse d'une conscience humaine indépendante du fonctionnement du cerveau.
Recueilli par Gilles-R-Souillé

Aucun commentaire: