Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

mercredi 12 mars 2014

L'EAU FERRUGINEUSE D'ALET-LES-BAINS


L'eau d'Alet les Bains sera-t-elle un jour embouteillée à Alet les Bains ?

 

, | 1

La Dépêche

économie

Depuis que l’on sait les Dubaïotes fortement intéressés par les eaux minérales d’Alet les Bains et prêts à construire une usine d’embouteillage de plus de 6 millions d’euros, pour embarquer 90 % de la production, chez eux, dans leurs contrées arides. La question qui est posée depuis un an serait, mais où va se construire cette usine ? Si toutefois les négociations sur le prix de la concession aboutissent. Sur Alet les Bains ? À la piscine sur le site de l’ancienne usine ? On peut avancer sans se tromper que l’affaire est risquée au regard des résistances et au rythme des procès intentés par l’association Avenir d’Alet à tous ceux qui ont voulu s’implanter dans la cité thermale. 180 ou 200 procédures judiciaires en 10 ans ? Forcément ça refroidit les ardeurs des entrepreneurs les plus pugnaces. Dans ce contexte la réponse la plus logique était Limoux en posant de longs tuyaux jusqu’à la Tuilerie ou autre hypothèse, dans les anciens locaux de chez Siampi. Oui mais voilà du captage à l’embouteillage l’eau minérale perdrait de ses qualités et l’usine sur Limoux fort compromise selon nos informations. Il ne resterait donc aux Dubaïotes qu’une seule issue possible pour leur projet c’est de construire leur usine d’embouteillage in situ, à Alet les Bains. Un retour à la case départ qui laisse sans voix. La solution viendra peut-être du législateur. Comme en 2013 Alet les Bains rejoignaient l’intercommunalité du grand limouxin, Alet pourrait peut-être dans les mois à venir, fusionner avec Limoux (si toutes les parties étaient ok)pour organiser une gestion de son eau plus sereine et trouver dans la force collective une légitime quiétude et un projet plus global de sa ressource naturelle. L’avenir nous le dira.

Aucun commentaire: