Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

lundi 1 septembre 2014

LES MYSTERES LIQUIDES DE PALAIRAC




Superbe journée hier avec Michel Repzcki à Palairac sur les thèmes des mines des Corbières, du vin, de l’Alchimie et bien sûr de la Saunièrologie.

Michel est un passionné d’archéologie industrielle, il nous l’avait largement prouvé lors de sa conférence au Jardin de Marie, au point de nous donner envie d’aller « creuser » sur place. 


Impossible de résumer ses commentaires érudits, tellement ils étaient foisonnants (il faudra qu’il se décide à écrire un livre !). Mais nous avons eu droit, dans le cadre de son tout nouveau produit « circuit d’un jour en minibus », à un échantillon de ses découvertes minières, que ce soient celles de l’Aiguille, La Canal, Monthaut et Caune des Causses. D’antiques exploitations de fer, argent et or dont l’origine remonte à la période romaine, si ce n’est pour certaines à la période gauloise. Le tout truffé de nombreuses anecdotes sur l’intérêt accordé à ce dispositif par les Rois de France (évidemment), les moines de l’abbaye de Lagrasse (bien sûr) et plus récemment par François Mitterand et Charles Fitermann (tiens, que cherchaient-ils ?). 


Il est vrai que le lieu que nous visitons est placé sous le regard de « L’œil sur la Montagne ». 


Nous zappons tout naturellement sur la Saunièrologie dont Michel a une parfaite maîtrise, ayant de surcroît rencontré la plupart de ses différents artisans contemporain. Il est intarissable sur Rennes-les-Bains, ses mines et l’affaire Dubosc. Le « Temple Circulaire » enfoui sous le Roc Nègre, cher à certains chercheurs romantiques, le fait franchement sourire. Il a aussi une connaissance approfondie de l’histoire de la famille Chefdebien et nous explique qu’Alfred Saunière n’a pu y être précepteur, ses derniers membres ayant quitté Narbonne pour Perpignan à l’époque de son ministère. Il reconnaît en revanche qu’Alfred a joué un rôle important au Cercle Catholique de Narbonne, source selon lui de l’essentiel des financements du pasteur castelrennais. Financements qui cesseront lorsque les pourvoyeurs de fonds constateront à quelles fins personnelles l’argent a été employé.

Nous terminons la matinée par la visite de l’un des vignobles de Monsieur le Maire de Palairac. Il maîtrise aussi bien la viticulture que la minéralogie, et ne manque pas de nous titiller les papilles qui louchent vers le casse-crôute vigneron. 

Nous sommes reçus par son épouse Pascale, et partagerons un véritable festin composé de crudités (du jardin) et d’une exceptionnelle daube au vin des Corbières. 
Le tout accompagné d’une dégustation des meilleurs crus de toutes les couleurs, dont notre équipe fera ample provision avant de repartir. 

L’après-midi sera consacrée à une visite conférence de l’église Saint Saturnin de Palairac, en pleine rénovation.




Outre l’histoire de l’édifice, Michel nous commentera longuement une étrange fresque ésotérique dans laquelle il voit la description du process alchimique. Car Michel est aussi un passionné de l’ART ROYAL sur lequel il possède une culture étendue.



Nous nous quittons à regrets, nous promettant de nous revoir bientôt pour de nouvelles activités. Et si, comme nous, vous voulez participer à une exceptionnelle journée hors du temps, inscrivez-vous à ce circuit. Nous l’avons testé et il a reçu immédiatement le label très convoité « de manifestation culturelle recommandée par la Principauté Libre du Haut Razès ».
 

1 commentaire:

Michel a dit…

Merci Philippe pour ce superbe et généreux compte-rendu.
Ce fut un plaisir de recevoir une équipe de bons vivants, dynamiques et avides de découverte. Un très bon moment passé en votre compagnie.
Et que vive longtemps la Principauté Libre du Haut Razès !

Michel Rzepecki