Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

lundi 14 décembre 2015

COLLOQUE SUR LE THRILLER ESOTERIQUE le 6 août 2016




Colloque sur le polar ésotérique
Rennes-le-Château
6 août 2016


Sous-genre du roman criminel ou policier, le polar ésotérique, dit « éso-polar », allie énigme, suspense et révélation de secrets religieux ou occultes, avec un arrière-plan privilégiant sociétés secrètes, conspirationnisme et eschatologie. À la jointure de deux mondes, le détective, cryptologue ou énigmologue, s’efforce de percer le secret d’une Histoire pleine de bruit et de fureur. Pour ce faire, on multiplie les déplacements spatio-temporels, dans un contexte religieux ou mystique. Profanation de tombeaux égyptiens, découverte de manuscrits maudits, viol de sépultures –au retour bienheureux se substitue celui du refoulé. L'énigme à résoudre finit par dépasser le crime isolé pour s'enfler jusqu'au niveau d'une énigme planétaire, séculaire, voire millénaire, remettant en question le monde tel que nous le connaissons, et débouchant sur le fantastique. L’enquête se mue ainsi en quête : il s’agit de récupérer ce qui a été perdu. Cette quête conduit immanquablement dans des lieux géographiquement sacralisés par le passé, du Vatican au Sinaï, en passant par l’Egypte et le Yucatan. De ce double voyage viendra l’illumination… ou l’apocalypse.
Acmé de l’hybridation générique, le polar ésotérique se délecte de l’ivresse des mélanges et se décline en plusieurs sous-genres : éso-polar régional (Rennes-le-Château), polar maçonnique, techno-thriller, théo-fiction, livres maudits, thriller archéologique ou pictural, ésotérisme nazi, polar pontifical. Héritiers littéraires des « détectives de l’étrange », les enquêteurs des ombres sont les seuls habilités, de par leur statut d’initiés, à appréhender une criminalité « hors-norme » qu'il importe avant tout de décrypter avant de combattre. Il faut déchiffrer les énigmes du passé pour éclaircir les zones les plus obscures du présent, rechercher l’assassin dans les zones ténébreuses de l’Histoire, Antiquité ou Moyen Age. L’éso-polar invitant à une relecture de l’Histoire du monde, ses ressorts sont fatalement révisionnistes et conspirationnistes. Cette nouvelle mythologie populaire, qui devient la caisse de résonance des angoisses du présent (risques de conflits, nouvelles guerres de religion, perte de la foi dans le progrès), est une invitation à réenchanter notre monde crépusculaire et à retrouver le sens du sacré.
Le colloque de Rennes-le-Château s’adresse aux spécialistes de la littérature de genres (roman policier/fantastique/thriller/horreur), du roman ésotérique ou occultiste, du roman populaire. Il s’adresse aussi aux spécialistes de l’art visuel (cinéma, BD). Les auteurs sont évidemment les bienvenus, qu’ils soient régionaux ou nationaux, pour exposer leur point de vue (sources, inspiration), de même que les sociologues et anthropologues intéressés par un phénomène éditorial qui dépasse la simple mode romanesque (complotisme, eschatologie).
L’idée générale du colloque est de faire le point sur un genre peu étudié jusqu’à maintenant. On pourra par exemple s’intéresser aux rapports liant ésotérisme et littérature, policier et fantastique, roman historique et occultisme, science-fiction et histoire ou érudition et imaginaire  ; explorer la fonctionnalité, la construction ou la structure narratives du genre ; aborder la problématique du polar maçonnique (anti-maçonnisme et conspirationnisme) ou du polar pontifical ou ecclésiastique (les attaques contre Rome et le christianisme) ; tenter de comprendre les raisons du succès d’un roman comme Le Da Vinci Code (Dan Brown), des enquêtes du policier franc-maçon Marcas (Giacometti et Ravenne) ou du mythe de Rennes-le-Château dans l’éso-polar régional (le thriller castelrennais) ; étudier le thème du « livre maudit » dans la littérature fantastique ou populaire ; analyser les « mathématiques de l’impossible » de José Rodriguez Dos Santos (La Formule de Dieu, La Clé de Salomon).

Les propositions seront envoyées à Philippe Marlin (philippe.marlin@gmail.com) et à Lauric Guillaud (lauric.guillaud@sfr.fr) avant le…
Nous vous communiquerons ensuite les adresses d’hébergements éventuels dans la région (hôtels et chambres d’hôtes).

Aucun commentaire: