Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

mercredi 19 octobre 2016

LES CHRONIQUES D'EL'BIB : RENNES-LE-CHÂTEAU, LES SOURCES, Rudy





Encore un décryptage ? Certes, mais l’ouvrage de Rudy, Rennes-le-Château, les sources (Warcadia, 2016), diffère sensiblement de tout ce qui a été écrit sur le sujet. Sur la forme, d’abord, l’objet est sympathique,. On appréciera l’introduction sous forme de BD, question de nous mettre en bouche ; on aimera aussi les nombreuses illustrations couleur qui ne sont pas là « pour faire joli », mais qui sont utilisées comme support pédagogique à la démonstration. Sur le fond, surtout, on retiendra une démarche basée sur les seuls éléments fiables de la saga castelrennaise, à savoir l’église de RLC, le livre de Boudet et la reproduction de la stèle de la tombe de la Marquise dans le bulletin de la SESA de 1905-1906. Et l’exercice (audacieux) auquel se livre l’auteur permet bien de localiser un point à proximité de Rennes-les-Bains.
Cela dit, et comme toujours en matière de codage, je ne peux m’empêcher de me poser la même question : pourquoi coder ? Descadeillas, dans son introduction à La Mythologie du Trésor de Rennes-le-Château, nous rappelle que le codage d’un secret pour transmission n’existe que dans la littérature et non pas dans l’histoire réelle. Car si nos curés avaient découvert quelque chose d’extraordinaire, pourquoi faire toutes ces contorsions dans des livres de pierre (église, stèle) ou de papier (Vraie Langue Celtique). Car si on code, c’est dans l’espoir que quelqu’un décodera et trouvera un jour. Mais ce quelqu’un est par essence un inconnu qui pourra utiliser le secret pour le meilleur ou pour le pire. Pourquoi ne pas le coucher sous forme de testament et de le remettre sous pli scellé à un notaire, en lui demandant de le transmettre après le décès des parties à l’évêché de Carcassonne, avec copie à la SESA et/ou l’Académie des Sciences et des Arts de Carcassonne ?

Aucun commentaire: