Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

lundi 2 décembre 2013

LES CHRONIQUES D'EL'BIB : LE MANUSCRIT MAUDIT, Dominique Arly





Nous sommes en 1973, et à l’époque je faisais une crise de boulimie dont la victime était la collection « Angoisse » du Fleuve Noir. Et je retrouve avec tendresse Le Manuscrit Maudit de Dominique Arly[1], l’un de ces nombreux auteurs prolifiques des belles années du Fleuve. Un ouvrage qui n’a rien à voir avec le courant de « bibliofiction » à la mode aujourd’hui, mais un bon roman « populaire » comme on les aime. Le héros est journaliste, ou plutôt correspondant local, dans un endroit perdu, de « La Dépêche ». Et il va avoir à gérer la publication, sous forme de feuilleton, d’un récit fantastique écrit par un auteur du cru. Simple me direz-vous ? Peut-être, car le Manoir de la Mort s’inspire de vieux faits divers locaux, certes romancés, mais solidement documentés. Mais quand le fantôme de la fiction fait son retour et vient semer la terreur chez un couple de campeurs hippies de passage, le travail du journaliste change de registre et se transforme en véritable enquête. C’est amusant, téléphoné et truffé de scènes coquines qui pimentent agréablement le récit !



[1] De son vrai nom Constant Pettex, Dominique Arly est né le 08 novembre 1915 à Flumet (Savoie), et de parents qui avaient réalisé l’Europe ou presque avant l’heure. Si ses grands parents paternels sont Français, sa grand-mère maternelle est italienne et son grand-père Anglais.(Paul Maugendre)

Aucun commentaire: