Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

mercredi 11 décembre 2013

SHERLOCK HOLMES (et ses collègues) à ELVEN 2013


Le 14 ème Salon du Roman Populaire d'Elven avait pour thème des "Romans à la Loupe, le détective privé dans la Lit'Pop". Une manifestation conviviale placée sous l'amical patronage d'Annie Kerviche (au centre). L'affiche est signée Jeam Tag.

Les missionnaires parisiens s'étaient donnés rendez-vous au Petit Bougnat de la rue des Pyrénées, pour un repas rapide et léger avant de prendre la route.


Le Kardinal (béni soit son nom) et Mad Marc avaient pour leur part opté pour un plantureux repas de Savanturiers à Angers, repas clôturé par une jolie bouse au chocolat.

  

Un repas hélas trop copieux qui les amènera à se perdre dans le brouillard et de rater l'apéritif d’accueil à Elven.  Ils nous rejoindront pour le dîner sous les huées des participants.


Dieu merci, il y avait quelques restes de tête de veau bien grasse pour les remettre de leurs émotions.


Joseph teste le samedi matin un petit déjeuner breton.

 
 Florence nous accueille du fond de sa cellule à la Médiathèque.


Puis le talentueux Donovan Potain (à gauche, avec Marianne Lecomte) nous présente un premier rush de son essai cinématographique sur le Nyctalope.


Ce sera alors le rituel de la saucisse aux choux, ce qui n'est pas pour déplaire à Jeam Tag et à Sylvie.


Il est vrai que les saucisses avaient été mitonnées par Hercule Poirot.


Philippe Ward n'en croyait pas ses yeux


 Le coup d'envoi des conférences a été donné par Michel Besnier qui est allé à la recherche des origines du privé, consacrant une large place à Vidocq.


Francis Saint-Martin (à droite, avec Joseph Altairac) prendra le relais avec "les détectives à quatre sous".


Xavier Mauméjan s'arrêrera sur les deux Maîtres que sont Sherlock Holmes et Hercule Poirot.


Mad Marc, malgré une digestion difficile, truffera sa contribution sur "Les Détectives de l'Etrange" de jeux de mots foireux.


Jean-François Merle, avec son érudition habituelle, nous présentera "Le privé, de la prohibition à la contre-culture".


Ce sera enfin à Jacques Baudou (à droite, avec Xavier Mauméjean)  de clôturer ce colloque très dense par "Les détectives du roman policier historique".


Place ensuite à la remise de prix (Frédéric Couderc pour "un été en noir et blanc") et aux discours de circonstances.


Le tout, bien sûr, autour du traditionnel pot de l'amitié.


En route pour le traditionnel dîner de gala.



Sylvie est aux anges.


Nous nous retrouvons le dimanche pour le Salon du Livre. La salle des fêtes est sous haute surveillance.


Les Ward/Miller attrapent des ampoules à force de dédicacer.


Le consistant buffet est bien mérité.


Retour à Paris le lundi matin dans la bonne humeur. L'objectif était de déposer Jacques Baudou à la Gare de l'Est.  Comme nous sommes arrivés en avance sur l'horaire de son TGV, nous avons partagé la choucroute du départ...... avant de nous séparer.


Bravo à tous et à toutes et un grand merci aux équipes d'Elven.

 

Aucun commentaire: