Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

dimanche 31 juillet 2016

LES CHRONIQUES D'EL'BIB : LA FENETRE A PIGNONS, Derleth & Lovecraft





La Fenêtre à Pignon (un texte de Derleth d’après les notes de Lovecraft). Au cas où vous ayez encore faim d’histoires de maisons maudites, on continue avec cette fois les petits neveux d’Henry Akelay, le reclus de Celui qui chuchotait dans les ténèbres qui voulait envoyer son cerveau sur Yuggoth. Wilbur Akeley décède en laissant à son cousin la ferme du vieux Wharton, aux creux des collines l’Aleysbury Pike. Wilbur était archéologue et anthropologue, formé à l’université de Miskatonic. Grand voyageur, il avait bourlingué en Asie et en Amérique Latine. Le narrateur, son cousin, reprend la demeure, dont seule une aile est aménagée. Une chambre, au premier étage, possède une étrange vitre de verre dépoli dont Wilbur disait qu’il venait de Leng ou peut être des Hyades. Le narrateur perçoit la nuit comme des bruits de griffes et de tentacules sur la vitre. En fouillant dans la chambre, il découvre toute une bibliothèque maudite (les grands classiques !) dont une photocopie du Necronomicon. Il est évidemment impressionné par la description de toute une série de créatures monstrueuses évoquées dans ces écrits (les grands classiques aussi !). Il met également la main sur les notes laissées par Wilbur, relatant ses incursions (en rêve ?) dans des contrées maudites, peuplées par lesdites créatures. Il recopie au sol une étoile dessinée par Wilbur et récite selon les instructions du défunt : Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn ! Iä Iä, Cthulhu fhtagn ! Il voit alors au travers de la vitre des paysages incroyables et une créature tentaculaire commencer à traverser la vite. Il efface en catastrophe l’étoile. La maison retrouve son calme, mais il découvrira dans la chambre, au petit matin, parmi les morceaux de verre éparpillés, un tronçon sectionné de tentacule.

Aucun commentaire: