Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

dimanche 14 février 2016

ACCUEIL DES ARCHIVES DE JEAN-CHARLES PICHON A LA BNF




La Bibliothèque nationale de France accueille les archives
de Jean-Charles Pichon 

 Isabelle Mette, conservatrice

le 13 février 2016 de 16 h à 18 h.
Écrivain, dramaturge, poète, scénariste, philosophe,
et métaphysicien, Jean-Charles Pichon (1920-2006)
a conçu une œuvre prolifique, multiforme, souvent dérangeante, voire iconoclaste, jusqu’aux confins de la métaphysique et de la spiritualité. 



Jean-Charles Pichon, un théoricien de la Machine de l’éternité ? Sans doute, mais il fut d’abord un poète. Plusieurs centaines de poèmes, écrits entre 1940 et 1951, l’attestent. Ils habitent ses textes et rythment son écriture jusqu’à ses derniers écrits. 


Il fut aussi un dramaturge, accueilli par les théâtres parisiens, un scénariste, un dialoguiste. Un journaliste engagé s’opposant aux impostures de son époque, et un critique littéraire. Rappelons qu’il fut aussi un autobiographe corrosif, un romancier sans étiquette (navigant entre le polar et le fantastique), également un essayiste, préfigurant ses œuvres ultérieures.
À partir des années soixante, il élabore, encyclopédiste et visionnaire, des ouvrages sur l’histoire des dieux, des civilisations et des mythes : une immense fresque sur les cycles et les rythmes du temps, reliant toutes les connaissances de l’humanité, de la Kabbale à la mécanique quantique ; aboutissant à une vision prophétique qui éclaire de façon saisissante le monde actuel. 


Ces archives représentent une œuvre considérable
qui couvre la seconde moitié du XX
e siècle, et qui reste encore pour partie à découvrir. Elles comprennent :
! Une abondante correspondance entre 1949 et 1954.
! Une importante œuvre poétique.
! Une œuvre romanesque comprenant romans, nouvelles, scénarios, dialogues, plans d’ouvrages, dans des domaines de société, de science-fiction ou de polars.
! Des pièces de théâtre, jouées au théâtre de Poche, au Vieux Colombier, au théâtre Mouffetard, etc., entre 1950 et 1954.
! De nombreux ouvrages inédits, manuscrits et notes autobiographiques.
! Des documents réalisés dans le cadre de conférences.
! Une étude sur les cycles, les mythes, les sociétés secrètes et l’histoire des civilisations.
! Une œuvre métaphysique, qui concerne une partie fondamentale du travail de Jean-Charles Pichon.
! Un décryptage des « machines » chez de nombreux auteurs anciens ou contemporains (Ezéchiel, Platon, Lao-Tseu, La Kosmopoïa, Huysmans, Kant, Jung, Jarry, Roussel, le Sepher Yetsira, Paracelse, Beckett, Hogdson, Mallarmé, Melville, Teilhard de Chardin, Valéry, Dumézil, Daumal, Poe, Heidegger, Hawthorne, Tchaïkovski, Stubbs, Potocki, Carrouges, etc.). 


Cette rencontre de deux heures a été ouverte par les interventions suivantes :
! introduction d’Isabelle Mette, Conservatrice,
! présentation des archives, par Jean-Christophe Pichon,


! Jean-Charles Pichon, par Silvanie Mague,




! les éditions en cours, par Philippe Marlin,
! les Rencontres de Berder, par Marie-Chantal Narceau
(depuis juin 2008, des rencontres s’organisent chaque année autour de l’œuvre de Jean-Charles Pichon).

Ce qui donnera l’occasion d’échanges entre les participants suivis par un cocktail.
Deux vitrines seront consacrées à une sélection de documents.
Une diffusion d’un texte audio dit par Jean-Charles Pichon et d’une vidéo. 




Une liste des archives a été communiquée à l’occasion de cette rencontre. 


Aucun commentaire: