Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

vendredi 18 octobre 2013

EDGAR POE A L'ATELIER VOLANT


Edgar Poe extraordinaire par les comédiens de L'Atelier Volant au TNT




théâtre

Le 17/10/2013
Les comédiens du spectacle «Edgar Poe. Extraordinaires»./ Photo DR, Polo Garat Odessa.
Les comédiens du spectacle «Edgar Poe. Extraordinaires»./ Photo DR, Polo Garat Odessa.
Une création théâtrale autour de l’œuvre d’Edgar Allan Poe à partir de ce soir dans la petite salle du TNT. Le spectacle est signé Agathe Melinand et Laurent Pelly.
Ils sont à nouveau réunis autour d’un spectacle qui s’annonce peu banal : une création autour de l’œuvre de l’écrivain et poète américain Edgar Allan Poe. Agathe Melinand s’est occupée de l’adaptation théâtrale des textes, Laurent Pelly de la mise en scène, de la scénographie et des costumes. Intitulé «Edgar Allan Poe, extraordinaires», le projet est monté pour et avec la nouvelle promotion de l’Atelier Volant, dispositif d’insertion professionnelle destiné à de jeunes comédiens. Entretien avec Laurent Pelly et Agathe Mélinand.
Comment est né «Edgar Poe, Histoires Extraordinaires» ?
Laurent Pelly : Le spectacle est fabriqué sur mesure pour L’ Atelier Volant, pour la promotion qui vient de passer un an avec nous. A chaque fin de parcours, Agathe et moi-même créons un spectacle pour et avec l’équipe de jeunes professionnels. Cela leur permet d’avoir une expérience complète de fabrication d’une production. Cet atelier est très important. Il permet au TNT d’avoir des comédiens permanents. Nous aimons à la fois inventer une forme pour eux et faire qu’ils participent à l’élaboration d’un spectacle. Edgar Poe constitue une matière extraordinaire pour inventer une forme théâtrale. L’idée d’un kaléidoscope qui aurait la forme d’un train fantôme est venue avec les comédiens. On est chez Poe dans un univers terrifiant, fascinant et d’une grande noirceur. Je me suis beaucoup intéressé à lui lorsque j’ai mis en scène «Macbeth». Nous avions réalisé là un gros travail sur le fantastique. Mais c’est Agathe qui eu l’idée de ce spectacle.
En quoi consiste le travail d’adaptation des textes d’Edgar Poe pour le théâtre ?
Agathe Mélinand. J’ai travaillé sur les thèmes récurrents de Poe : les fantasmes, les cauchemars. On trouve par exemple plusieurs fois dans son œuvre les thèmes de l’ensevelissement prématuré (la peur d’être enterré vivant), l’obsession de la femme disparue trop tôt (la cousine et épouse de Poe est morte bien avant lui)… J’ai voulu écrire une adaptation qui apparaisse comme des portes que l’on ouvre sur des cauchemars. On va trouver le roi peste, les fantasmes de Usher… Le spectacle est une sorte de voyage en train fantôme au cœur de l’œuvre de l’écrivain.
Quelle langue pour un tel univers ?
Agathe Melinand : Celle de la traduction réalisée par Charles Baudelaire. Elle m’a beaucoup aidé. On n’a pas souvent l’occasion de travailler sur un auteur américain dont le texte a été traduit par Baudelaire. Pour moi qui aime les mots, cette langue a vraiment participé au plaisir du travail. À partir de là, j’ai essayé de faire entendre la diversité de l’écriture de Poe. Elle exprime à la fois la peur, le grotesque, le rire et la poésie.

TNT ce jeudi à 20 heures Et jusqu’au 30 octobre. Tarifs: 12 € à 7€. Tél. 05 34 45 05 05.
Recueilli par Anne-Marie Choucha

Aucun commentaire: