Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

lundi 25 novembre 2013

LES CHRONIQUES D'EL'BIB : LE GRAND MAITRE, Jean Damotte


 
 
LE GRAND MAITRE
Jean C. Damotte
Le Regard du Monde, 1996

Ce livre est un monument de debunking, un grand morceau de démystification, un pavé colossal dans la marre des sociétés ésotériques et de leurs gourous. Il s’agit d’un roman, puisque c’est ce qui est indiqué en gros sur la page de couverture ; mais quel étrange roman !! L’histoire d’un homme, Stanislas-Edouard Edmond, épris d’ésotérisme, dévoré par l’attrait du pouvoir et torturé par une sexualité complexe. Un homme qui zappe sur de nombreuses confréries à la recherche des titres les plus rutilants jusqu’à ce que son chemin l’amène à croiser la FIMARCO. La FIMARCO est un Ordre Rosicrucien dont le siège est en Allemagne et qui végète doucement en France sous l’autorité bienveillante d’un responsable vieillissant. Stanislas-Edouard va rapidement prendre les choses en mains et donner à l’obédience rosicrucienne une expansion foudroyante, tant en France qu’en Afrique où il se lie rapidement à de nombreux dirigeants en cherche d’absolu. L’argent coule à flots, pas toujours au profit des caisses de l’Ordre, et le nouveau gourou profite sans vergogne de son aura pour satisfaire des penchants pédophiles de plus en plus exigeants. La déviance sera rapidement mise à jour par le Grand Maître allemand, limogeant Stanislas-Edouard pour mettre à sa place Victor, le fils adoptif du dirigeant déchu.
Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Stanislas-Edouard rebondit rapidement en créant un nouvel Ordre, d’obédience templière cette fois, un ordre appelé lui aussi à un développement très rapide. L’histoire se répète, au détriment de la FIMARCO, dont les fichiers et les enseignements sont pillés sans vergogne. Victor, devenu Grand Maître mondial de l’Ordre Rosicrucien, diligentera une enquête sur les activités de son père, mettant à nu les mécanismes d’un colossal détournement de fonds. C’est le début de la fin…

Bien, tout cela est trop rapidement résumé, mais tous les chercheurs francophones auront sans peine reconnu les protagonistes de l’affaire, au demeurant narrée de façon très transparente… Et quant on sait que la maison d’édition a fait faillite et que les stocks de livres se sont volatilisés… Merci à la Librairie du Graal pour nous avoir permis de retrouver cette pièce exceptionnelle.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

On le trouve encore à la Fnac (voir sur internet).

Unknown a dit…

On comprend bien de qui et de quoi il est question dans ce livre que j'avais lu lors de sa sortie, il y a une vingtaine d'année. Je me suis toujours demandé s'il y avait des éléments confirmants les graves allusions sexuelles . Serait ce la réelle raison de son éviction alors qu'il était pressenti pour les plus hautes fonctions? La brouille connue d'avec son fils est elle liée à ces sordides histoires de pedophilie? Je n'ai malheureusement rien trouvé sur le web qui aille dans le sens d'explications plus précises. Quelqu'un ici a t il des informations, ou des pistes de recherche?

Les malversations et combinaisons financières tant des personnes que des sructures sont elles plus connues et évidentes comme l'étonnante influence dans l'afrique francophonne. Là on est dans la françafrique, avec les interêts energétiques de la France, les joujoux et cordons distribués aux élites locales ,. Il reste à écrire les détails, les dessous de la présence et de l'influence de cet "ordre" et de ses remplaçants, dans les pays africains, et d'y préciser le rôle éventuel des "services" sans qui rien ne se fait là bas.....