Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

mercredi 19 septembre 2012

SEDAN, VITRINE DU FANTASTIQUE

L'UNION

Sedan, vitrine du fantastique

Publié le mercredi 19 septembre 2012 à 11H00 - Vu 61 fois

1234
Parmi les invités d'honneur, Frédéric Voisin, qui déploiera  sa fresque de 16 mètres de long sur l'Apocalypse,  dans la salle des Ducs de Bouillon au château fort.
Parmi les invités d'honneur, Frédéric Voisin, qui déploiera sa fresque de 16 mètres de long sur l'Apocalypse, dans la salle des Ducs de Bouillon au château fort.

SEDAN (Ardennes). Fastueux programme pour cette IXe édition qui accueillera, du 20 octobre au 4 novembre, quelque 85 participants, artistes ou scientifiques, de trente pays. ATTACHEZ vos ceintures : du 20 octobre au 4 novembre, Chiméria, le festival international des arts et sciences visionnaires, propulse Sedan vers les mondes infinis de l'espace et du rêve.
Le programme de cette 9e édition*, que l'on peut qualifier de fastueux, a été dévoilé, samedi soir, au château par les organisateurs, Marylène Leterrier, présidente du Cercle Artistique Sedanais, et Romuald Leterrier, auteur et chercheur en ethnobotanique, en présence des invités d'honneur, dont les peintres Lucas Kandle, fondateur du groupe Libellule, Gérard Di Maccio, Dominique Desorges, le graveur rémois Frédéric Voisin ou encore les éditions Armand Colin, d'Elisabeth Husson, adjointe à la culture, et Jean-Paul Bachy, président du conseil régional Champagne-Ardenne.
Festival unique en France par le dialogue, très marqué cette année, qu'il instaure entre l'art et les sciences, Chiméria accueillera quelque 85 participants, des artistes, des scientifiques, vidéastes, conférenciers, écrivains et cinéastes de 30 pays.
Le thème de cette 9e édition se prête particulièrement à cette confrontation : l'exploration du temps, la création et l'Apocalypse, en clin d'œil, notamment, au calendrier maya et à certaines prédictions boudhistes concernant décembre 2012.

Christophe Vacher comme parrain

Etendu sur quinze jours au lieu d'une semaine, Chiméria investira outre la salle Marcillet, l'amphithéâtre et la Galerie des Antiques, la salle des Ducs de Bouillon au château, où se déploiera la fresque de seize mètres de Frédéric Voisin, graveur rémois, justement baptisée « L'Apocalypse ».
Tandis que les artistes ouvriront les portes du rêve, de la mythologie ou de l'inconscient, une dizaine de conférences ouvriront le débat sur les origines du monde et les visions du cosmos qui hantent l'humanité depuis la nuit des temps.
Parmi ces intervenants, Benoît Reeves qui présentera une conférence de son père l'astrophysicien, Hubert Reeves, sur le Big Bang et les périls menaçant la planète, Alain Musset, auteur du « Syndrome de Babylone, géofictions de l'apocalypse », l'elficologue Pierre Dubois, le physicien français Philippe Guillemant, Romuald Leterrier qui abordera la question du temps dans le chamanisme.
Autre temps fort, la venue de Christophe Vacher, parrain du festival (après Jan Kounen), directeur des effets visuels de la série Transformers, qui lui ont valu deux Emmy Award, présentera le film « Number 9 », produit par Tim Burton, auquel il a collaboré. Tout au long du festival des élèves de l'EICAR (Ecole internationale de création audioviduelle et de réalisation) présenteront des vidéos et court-métrages. Enfin, l'association Accustica de Champagne-Ardenne accrochera deux expositions sur les climats en péril et les mouvements de la terre, dans le hall de la salle Marcillet et à la Maison de Quartier Claude-Georgin.
Pas de doute, pendant quinze jours, Sedan sera bien « la » vitrine du fantastique.
Dominique BERTHÉAS

Aucun commentaire: