Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

jeudi 28 juillet 2011

UN ARTISTE DANS LA LUNE

e jeudi 28 juillet 2011 à 06h00 par Nicolas Van Den Bussche | Mis à jour à 10h33 Réagir
Quillan

Hedy Dargère, un artiste dans la "Lune"

 Le photographe présente ces clichés jusqu\'au 31 juillet.
Le photographe présente ces clichés jusqu'au 31 juillet. © Photos Thierry Meynier.
Comment redécouvrir et présenter la région sous un autre angle ? Cette question, c'est celle que s'est posée un jeune artiste photographe amateur. Installé à Sougraigne depuis 2006, Hedy Dargère est tombé littéralement -comme diraient nos amis Canadiens- en amour pour la région.
La tête dans les étoiles
"Depuis ma plus tendre enfance je suis passionné par l'astronomie. Les étoiles, la lune, une lumière tamisée, froide, un romantisme sans nom. J'ai toujours considéré cela comme un véritable appel au rêve". Le rêve, l'insoupçonné, c'est peut-être cela qui définirait le mieux cette exposition qui sort de l'ordinaire. Un caractère magique, qu'il applique à des lieux tout aussi extraordinaires : Rennes-le-Château, le pic de Bugarach, l'ermitage de Galamus et les différents châteaux cathares.
Oiseau de nuit
En tout bon noctambule qui se respecte, c'est armé de son appareil photo, d'un solide trépied et d'une bonne lampe torche que le jeune homme arpente sentiers, bords de routes et clairières pour trouver le "spot" idéal pour ses prises de vues. Et, du temps, il en faut parfois beaucoup pour trouver où laisser s'exprimer son grand-angle, à l'abri des lumières parasites et des éclairages publics. Avec des poses très longues, le photographe découvre ainsi des détails invisibles à l'oeil nu, sublimés, par la pâle lumière de l'astre nocturne.
On ne triche pas…
Infographiste et créateur de sites internets dans la vraie vie, pour sa passion, l'outil informatique est quasiment banni. Pas de trucages, pas de montage, l'artiste ne plaisante pas… Deux ans de travail ont été nécessaires à la réalisation de ces clichés à couper le souffle. Une touche élégante et romantique. En clair, c'est une exposition qui vaut le détour, surtout si l'autre astre, notre soleil bien aimé, continuait à vouloir se cacher derrière ces vilains nuages, qui restent…

Aucun commentaire: