Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

vendredi 15 juin 2012

LE MUSEE HISTORIQUE DE SOFIA ET SON CURIEUX HOTE

Une | Vendredi 15 juin 2012 | Dernière mise à jour 11:03

Un squelette de vampire devient une vedette de musée

Mis à jour il y a 8 minutes
Le squelette d'un homme transpercé au cœur gît au Musée historique de Sofia. Les autorités locales espèrent ainsi draguer des touristes.
1/3 Selon les archéologues, le squelette aurait plus de 700 ans.
AFP

   

Partager & Commenter

Trouvé début juin dans la nécropole d'une église à Sozopol, sur la Mer Noire, l'ossature d'un homme de 180 cm était fixée au sol, les dents défoncées, par un morceau de fer. L'annonce ayant évoqué un vif intérêt médiatique, le vampire potentiel a été nettoyé pour être exposé «comme témoignage d'une pratique traditionnelle en Bulgarie», a déclaré le directeur du musée, Bojidar Dimitrov. «Une des employées faisait sans cesse le signe de croix en lavant les os», a-t-il noté.
L'archéologue à l'origine de la découverte, Dimitar Nedev, a estimé que ce squelette et un plus frêle, à côté, «seraient des intellectuels en avance, au XIVe siècle, sur les idées de leur époque». Ils «étaient craints et donc enterrés au-delà de l'enceinte» de la ville. Les rituels pour empêcher les gens de devenir des vampires après leur mort existent partout en Bulgarie, encore aujourd'hui, témoigne le professeur d'ethnologie Ratchko Popov, surnommé «le vampirologue» par ses collègues.

Aucun commentaire: