Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

lundi 27 février 2012

BON ANNIVERSAIRE AUX OVNIS

Les ovnis fêtent leurs 70 ans

Phénomènes inexpliqués
 
LE MATIN (Suisse)
Le 26 février 1942, les militaires américains repèrent un appareil inconnu dans le ciel de Los Angeles et ouvrent le feu. Ils évoquent le lendemain une «fausse alerte». Mais le mythe des objets volants non identifiés était né.
Par Christine Talos. Mis à jour le 26.02.2012 5 Commentaires
Ovni ou pas ovni? Telle est la question que les scientifiques n'ont toujours pas pu élucider.
Ovni ou pas ovni? Telle est la question que les scientifiques n'ont toujours pas pu élucider.
Image: AFP

Une émission sur les OVNIS

Les ovnis et leurs occupants extraterrestres fêtent dimanche leur 70e anniversaire. Si les phénomènes inexpliqués ont toujours existé, c'est le 26 février 1942 que les soucoupes volantes sont nées officiellement, rapporte Le Monde dimanche.
Ce jour-là, alors que la 2e Guerre mondiale bat son plein, les soldats américains repèrent un vaisseau inconnu dans le ciel de Los Angeles. Les pilotes ouvrent le feu, croyant avoir affaire à une attaque japonaise, Pearl Harbor ayant eu lieu trois mois plus tôt.
Un jour plus tard, les militaires commentent l'incident comme une simple fausse alerte. Mais on apprendra en 1974 qu'un général avait officiellement informé le président Franklin Roosevelt de la «non-identification» du vaisseau.
Un terme qui naît en 1947
Il faudra attendre toutefois 1947 pour que le terme de soucoupe volante apparaissent. Il provient d'un homme d'affaires américain qui avait affirmé avoir vu 9 objets en forme de galets plats très brillants et très rapides près du Mont Rainier, dans l'Etat de Washington, ressemblant à des soucoupes volantes.
L'appellation devient immensément populaire quelques semaines plus tard, quand un propriétaire de ranch de Roswell, au Nouveau-Mexique, appelle la base militaire la plus proche pour l'informer de débris découverts sur ses terres. L'armée fait alors un premier communiqué de presse faisant état d'une «soucoupe volante» écrasée, suscitant un immense intérêt des médias.
22% de phénomènes non identifiés
Septante ans plus tard, les objets volants non identifiés intéressent toujours les scientifiques. Ainsi en France, le Centre national d'études spatiales consacre une branche au sujet, via le Geipan, le Groupe d'études et d'information sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés. C'est le seul organisme au monde, civil et financé par l'Etat, d'étude sur les ovnis, note Le Monde.
Selon le Geipan, 37% des cas qui lui parviennent sont des cas parfaitement ou probablement identifiés, 41% sont de phénomènes non identifiables et 22% sont phénomènes non identifiés. Si l'on élimine parmi ces derniers les «témoignages peu consistants», il ne reste que très peu de cas mystérieux.
Témoignages indiscutables
Selon le Geipan, certains témoignages, comme ceux émanant de pilotes professionnels, sont indiscutables. Sans parler des radars qui détectent des objets non identifiables. Conclusion, selon le groupe d'experts: l'hypothèse scientifique la plus probable est celle de la réalité des ovnis.
En clair: ils sont peut-être parmi nous! C'est David Vincent qui va être rassuré...

Aucun commentaire: