Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

lundi 27 février 2012

PARANORMAL A LAURE-MINERVOIS

Carcassonne

A Laure-Minervois le paranormal passionne

Le 27/02/2012 à 06h00
 Yves Lignon regrette qu\'en France la parapsychologie ne soit pas plus développée.
 
Yves Lignon regrette qu'en France la parapsychologie ne soit pas plus développée.  © Ch. Barreau
Etablir les faits est une chose, les interpréter en est une autre". Hier à Laure-Minervois, Yves Lignon, professeur de mathématiques à l'Université de Toulouse le Mirail et fondateur de la Revue française de parapsychologie est venu délivrer son message de tolérance. En représentant d'"une science ouverte qui respecte les croyances des gens", il est venu rappeler que si les phénomènes paranormaux inexpliqués existent, ils restent marginaux et a invité le public à se méfier des charlatans.
La journée avait commencé par la diffusion d'"Angel", long métrage sur la survivance de l'âme après la mort. Un second film, "La vie après la vie", évoquait le phénomène des NDE (expérience de mort imminente). En clôture de cette journée, Yves Lignon donnait une conférence-débat et délivrait son sempiternel message : "Un scientifique ne peut jamais être la caution d'une croyance".
5 cas sur 100 inexpliqués
"Nous sommes là pour constater des faits et éventuellement les expliquer, précise le professeur, mais surtout pas pour les interpréter. L'interprétation relève de la croyance, que je respecte par ailleurs. Si quelqu'un me contacte dans l'espoir que j'appuie sa conviction, prévient-il, il risque d'être déçu. Je pourrai seulement lui dire si le fait existe et s'il peut être expliqué scientifiquement. Or, sur 100 cas qui nous sont soumis, révèle l'expert, seuls quatre ou cinq restent inexplicables en l'état actuel des connaissances scientifiques".
C'est pourquoi le scientifique, qui reçoit pas moins de 600 lettres par an, déplore que la parapsychologie soit si peu développée en France. "Nous sommes très en retard par rapport à des pays comme les États-Unis, l'Allemagne, le Royaume-Uni ou le Japon. La France est le seul pays où il n'y a pas d'institut universitaire qui travaille sur ces phénomènes". Il regrette qu'"en refusant de s'y intéresser, la science laisse la place aux charlatans qui tirent profit de la détresse des gens".
Et de conclure, en paraphrasant la série X Files : "La vérité est ailleurs, probablement, mais pas n'importe où".

Aucun commentaire: