Chez le Bibliothècaire

Chez le Bibliothècaire
Bienvenue

jeudi 4 octobre 2012

MARCAS EN BD


Éric Giacometti et Jacques Ravenne (« Marcas, Maître franc-maçon ») : « Il était temps de donner un visage à Marcas »

Après neuf volumes publiés sous forme de romans et plus d’un million d’exemplaires vendus en France, les enquêtes du commissaire Antoine Marcas, policier franc-maçon en lutte contre la société occulte nazie Thulé, débarquent en bande dessinée dans une adaptation signée des créateurs mêmes de la saga.

Éric Giacometti et Jacques Ravenne  se connaissent de longue date : « Nous étions au lycée ensemble, à Toulouse, expliquent-ils. Et nous n’étions pas passionnés de rugby, ce qui nous rapprochait ! ». Si le jeune Éric dévore « Bruno Brazil » tandis que Jacques, de son coté, s’intéresse plutôt à Mallarmé, tous les deux sont cependant passionnés par le mystère de Rennes-Le-Château. Ils partent même, à l’âge de dix-huit ans, faire des fouilles ensemble à la recherche du trésor de l’abbé Saunière.
Plus tard, bien qu’exerçant des métiers différents, les deux hommes sont amenés à côtoyer la franc-maçonnerie de près.  Jacques Ravenne y est initié tandis qu’Éric Giacometti, journaliste au Parisien – Aujourd’hui en France, enquête, à la fin des  années 1990, sur les affaires impliquant des réseaux francs-maçons dans la région niçoise. Un soir, alors qu’ils discutent du « Da Vinci Code » de Dan Brown, « qui n’est ni plus ni moins que l’affaire de Rennes-Le-Château », soulignent-ils, ils imaginent un héros franc-maçon, « ce qui n’existait pas », flic qui plus est « et fier de l’être ». Publiées au Fleuve Noir, les aventures d’Antoine Marcas se révèlent être un succès immédiat, dès la publication du « Rituel de l’Ombre », qui se place très vite parmi les meilleures ventes de l’été 2005.

Quand se présente l’opportunité d’une publication en BD, les deux auteurs trépignent de joie mais ne laissent à personne d’autre qu’eux le soin de se pencher sur le projet : «  Nous n’avons jamais eu envie qu’un autre scénariste adapte notre série, révèlent-ils, car nous souhaitions que cette version en bande dessinée porte notre patte, même s’il a fallu, en quelque sorte, retourner à l’école ! » Sauf qu’il s’agit également de donner un visage à leur personnage principal : « Nous y avons longuement réfléchi. Mais nous avons éprouvé le besoin qu’il ait ce visage car Marcas nous envahit, voire nous dépasse. Aujourd’hui, nos lecteurs s’intéressent plus au personnage et à son évolution qu’aux intrigues. Il était temps qu’il prenne chair. »

Dans ce premier épisode, Antoine Marcas enquête sur les meurtres de Marek, un professeur d’archéologie spécialiste des rites francs-maçons  et de Sophie Dawes, une historienne découverte assassinée au sein du palais Farnèse à Rome, et doit collaborer avec le lieutenant Jade Zewinski, cousine de la défunte et anti franc-maçonne revendiquée : « par rapport au roman, et même si celui-ci est découpé en deux volumes de bandes dessinées, il nous a fallu beaucoup élaguer, regrouper des personnages, puis réécrire, racontent Éric Giacometti et Jacques Ravenne. Mais cela nous a été très enrichissant et tient à notre activité d’écrivain d’être obligé de nous renouveler à chaque fois. D’ailleurs, notre questionnement actuel est de nous demander quelle influence ce travail aura sur l’élaboration et le contenu de nos prochains romans. »
Laurent TURPIN
« Marcas, maître franc-maçon » T1 (« Le Rituel de l’ombre» volume 1/2) par Éric Giacometti Jacques Ravenne et Gabriele Parma
Delcourt (13,95€) – ISBN : 978-2-7560-2141-6

Aucun commentaire: