Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

mardi 23 octobre 2012

MESURES SECRETES DE PROTECTION A BUGARACH

L'INDEPENDANT

Aude Fin du monde : "péquins" ou pèlerins, combien seront-ils à Bugarach ?

GÉRARD CATHALA
23/10/2012, 10 h 11 | Mis à jour le 23/10/2012, 12 h 59
Aucune mesure prise à deux mois de la fin du monde annoncée...
Aucune mesure prise à deux mois de la fin du monde annoncée... (D.R) 
 
La seule chose qui est sûre, c’est que le préfet de l’Aude ne veut "pas rajouter de la rumeur à la rumeur". Il faut dire que le calendrier maya annonce l’apocalypse le 21 décembre prochain. Seul Bugarach serait épargné de la fin du monde.
Les journaux nationaux en ont fait les gros titres. Les hebdomadaires. Les chaînes de télévision du monde entier itou. Ce qui inquiète davantage le préfet de l’Aude que les articles de la presse quotidienne régionale.
Dispositif de sécurité ?
Éric Freysselinard était justement invité par les rédacteurs locaux à dévoiler quelques informations sur le dispositif de sécurité qu’il compte mettre en place. Nous n’en saurons rien (vous non plus, ndlr), de la part du représentant de l’État. Pas plus que de celle de son directeur de cabinet, Nicolas Martrenchard, ancien gendarme lui-même.
Si, on a appris qu’il y aurait "un dispositif adapté". Ouah ! "Nous sommes dans l’analyse de la situation. Nous n’avons absolument aucune information qui nous permette de prédire le nombre de personnes qui seront présentes à Bugarach ? 150 “péquins”, 3 000, des dizaines, voire des centaines de milliers de “pèlerins” ?"
À demi-mot, il reconnaît pourtant qu’une étude est actuellement en cours, menée par les gendarmes, puisqu’il en attend les résultats, de son aveu même...
Et les mesures alors ?
"Je ne vous dis pas qu’on va fermer les routes. Mais je ne vous dis pas que je ne vais pas les fermer. Je n’en sais rien, à l’heure actuelle. L’accès au pic lui-même sera sans doute interdit. Je ne vous dis pas qu’on n’interdira pas l’accès aux cavités souterraines. Ce qui est sûr, c’est qu’on ne va pas en obstruer les entrées à coup de toupies de béton hélitreuillées, comme j’ai pu le lire..."
Que le préfet le veuille ou non, un certain nombre d’orientations ont été données aux gendarmes. Les réservistes sont mobilisés pour la fin de l’année...

Aucun commentaire: