Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

mercredi 7 septembre 2011

LA MYSTERIEUSE COMMANDERIE DE TONNEINS

06h00 0
Tonneins

Une commanderie aux allures très mystérieuses

La commanderie du XIe siècle abrite un musée des Beaux-Arts, ouvert aux visiteurs sur rendez-vous jusqu'à la fin du mois.

 Le musée des Beaux-Arts a été inauguré en grande pompe.  photo C. L.

Le musée des Beaux-Arts a été inauguré en grande pompe. photo C. L.

Partager







 
Envoyer à un ami
 
Imprimer
Il y a quelques semaines, le musée des Beaux-Arts de Unet, avait organisé une inauguration en grande pompe en l'honneur des sapeurs pompiers tonneinquais, intervenus quelques semaines auparavant dans la commanderie. Une action qui a fait boule de neige, occasionnant une rencontre coup de cœur entre Jane Chambeaux, propriétaire et conservatrice et Patrick Périer, sapeur-pompier et artiste peintre.
L'occasion aussi de rentrer dans ce lieu unique en son genre, rempli d'histoire et d'anecdotes, qui peut encore se visiter sur rendez-vous jusqu'à la fin septembre.
D'étranges souterrains La bâtisse est immense, elle en impose déjà de l'extérieur. Ceux qui ont eu la chance d'observer ou de participer à sa reconstruction mesurent l'ampleur du travail effectué. Les souterrains, à l'origine du coup de cœur du couple pour la ruine d'antan, ont attiré les sourciers, magnétiseurs, radiesthésistes et autres guérisseurs. Selon Jane Chambeaux, ils sont le signe d'une commanderie des Templiers, tout comme la cheminée d'aération, creusée en arrondi dans la pierre, similaire à celle de la tour de Londres.
Ouvrir les grandes portes bleues de la commanderie restaurée amène le visiteur dans un corridor dont les murs sont revêtus des toiles d'artistes du monde entier, transportés en Lot-et-Garonne par la passion de Jane.
L'ancienne dépendance, appelée aussi « la maison de la chèvre », dans laquelle il ne restait que deux poteaux sur les 32 mètres de façades, abrite aujourd'hui deux salles séparées par le jardin, un ensemble qui confirme cette sensation d'être dans un endroit atypique, empreint d'âme.
L'âme du fantôme ? Peut-être celle du fantôme qui sommeille en ce lieu, un lien que chérit Jane Chambeaux et qui se décline en de multiples allusions. Pour preuve aussi, cette planche posée non loin de l'entrée du souterrain, laissée à disposition du fantôme pour satisfaire une envie soudaine de griffonner. Apaisant, mystérieux, le cadre de la commanderie laisse rêveur, les artistes aiment y séjourner, puisant en ce lieu une inspiration et une créativité nouvelle liée au bien vivre de la région.
Fruit du hasard, il y a quelques années, le coup de cœur du couple s'est transformé en histoire de vie, une passion qui ne demande qu'à être partagée avec les visiteurs qui en font la demande.
Cathy Lemaitre
Pour tout renseignement, contacter le 05 53 79 56 85.
Tonneins · Lot-et-Garonne

Aucun commentaire: