Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

lundi 26 septembre 2011

MIEUX QUE LE PECH D'EN COUTY

Des chasseurs de trésor localisent 240 tonnes d'argent au large de l'Irlande

LEMONDE.FR avec AFP | 26.09.11 | 18h20   •  Mis à jour le 26.09.11 | 20h35

L'"Odyssey Explorer", navire de la compagnie américaine Odyssey, suivi par un patrouilleur de la garde civile espagnole en 2007, près de Gibraltar.


L'"Odyssey Explorer", navire de la compagnie américaine Odyssey, suivi par un patrouilleur de la garde civile espagnole en 2007, près de Gibraltar.AFP/JOSE LUIS ROCA


La firme américaine Odyssey Marine Exploration a annoncé lundi 26 septembre avoir pu confirmer la localisation d'un cargo britannique coulé en 1941 par un sous-marin allemand contenant plus de 240 tonnes de lingots d'argent.
Ce fabuleux butin, estimé aujourd'hui à environ 150 millions d'euros et qu'Odyssey espère pouvoir remonter à partir du printemps, constitue le plus important trésor sous-marin jamais retrouvé, souligne Odyssey. Des chercheurs ont pu confirmer grâce à un sous-marin téléguidé la localisation et l'identification du SS Gairsoppa, qui gît par 4 700 mètres de fond dans l'océan Atlantique au large de l'Irlande.
Le navire avait été coulé en février 1941 par un U-boot allemand. "Nous avons achevé la première phase du projet, la localisation et l'identification de l'épave, et maintenant nous travaillons à la phase de récupération", a expliqué Andrew Craig, le responsable du projet. "Etant donné l'état et l'exposition de l'épave, nous sommes quasiment persuadés de pouvoir récupérer ce cargo selon nos plans, a-t-il ajouté, à partir du printemps 2012."

20 % POUR L'ÉTAT BRITANNIQUE

"Nous avons eu la chance de trouver l'épave avec la cale ouverte et facilement accessible", a précisé Greg Stemm, le responsable de cette société américaine basée à Tampa, en Floride.
Au terme d'une âpre bataille, Odyssey Marine avait obtenu du gouvernement britannique en 2010 l'exclusivité de l'extraction de l'épave et aura le droit de conserver 80% du butin, le solde restant allant aux autorités britanniques.
Un tribunal américain a donné raison mercredi à l'Espagne dans une affaire à rebondissements l'opposant à la compagnie Odyssey, accusée de s'être approprié le contenu extraordinaire d'une épave découverte en 2007. Odyssey affirmait avoir trouvé l'épave d'un navire de guerre espagnol coulé en 1804 dans les eaux internationales et avait rapporté en Floride le butin sans prévenir les autorités espagnoles.

Aucun commentaire: