Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

dimanche 30 octobre 2011

LA COMMANDERIE DE BURE

Bure-les-Templiers. La Commanderie est située au cœur du village. Pour l’amour des pierres

Notez cet article :

le 30/10/2011 à 04:00 Vu 95 fois
En octobre 2010, le corps principal a été mis hors d'eau et les pierres entassées.  Photo archives Lucia Rambaud

En octobre 2010, le corps principal a été mis hors d'eau et les pierres entassées. Photo archives Lucia Rambaud

Depuis 2006, le nouveau propriétaire de la Commanderie, Amaury Sabatier, s’attache à la restauration du domaine pour que le site revive.

Amaury Sabatier a eu un « coup de cœur » pour cette ruine adossée à l’église. Il n’a pas hésité à s’en rendre acquéreur « pour la sauver ». Une restauration qui a duré « cinq ans éprouvants, mais pour obtenir un cadeau extraordinaire ». Il s’est donné jusqu’en 2030 pour réaliser son rêve. « Il y a 800 ans, on était chez le pape, la Commanderie relevait directement du Saint-Siège ».
Au cours d’une balade, admirant les assises de la maison et les blasons, Amaury Sabatier découvre un établissement à ciel ouvert ; une seule salle chaleureuse et conviviale avec une magnifique cheminée et pour le reste des murs en équilibre, les ruines de la tour carolingienne, avec un départ d’escalier, qui s’est effondrée en 1879 faute d’entretien.
Le propriétaire garde le corps principal, dont il a refait la toiture, pense monter une hôtellerie dans un bâtiment accolé à l’église et installer une maison d’accueil dans la petite structure au bord de la rue. Pendant longtemps, la Commanderie appartenait à quatre propriétaires qui n’ont pas compris l’intérêt de la préserver, elle a même fait l’objet de dynamitage de 1952 à 1958, au risque de fissurer l’église. Les bâtiments ont servi de bâtiments agricoles, ce qui l’a sauvée, estime-t-il. Sa satisfaction est d’avoir donné un seul propriétaire à la Commanderie et de lui avoir restitué ses limites qu’elle avait perdues au remembrement de 1937.
Amaury Sabatier a déblayé les gravats, qui encombraient les espaces entre les maisons en ruines, avec l’aide d’Éric Tarteret, agriculteur qui laisse à disposition une remorque et la vide quand elle est pleine, la pierraille servant à renforcer les chemins forestiers. Il a entassé les belles pierres de façon ordonnée pour un futur réemploi. Il s’est fait bûcheron en abattant des perches de 15 m de hauteur dans ce qui était devenu un vrai bois, en débroussaillant les accès. Il a l’espoir qu’au printemps la Commanderie revive.
L’association Les Amis de la Commanderie de Bure-les-Templiers, créée en 2009, a pour mission de sauver les parties sud, ouest et est. L’objectif est aussi de faire ­connaître ce lieu, son histoire très riche en proposant des visites guidées sur rendez-vous. Déjà, lors des dernières Journées du patrimoine, une belle initiative de l’association La Patrouille de la Rose des Sables a proposé une visite guidée des lieux avec Christophe Couson en t enue de templier. Michel Miguet va sortir un livre consacré à Bure aux Éditions de l’Armançon.
Amaury Sabatier travaille à la création d’un site Internet et à l’édition de dépliants qui seront distribués dans les offices de tourisme.
Info Renseignements : tél. 03.80.95.51.00 ou 03.80.81.31.67.

Aucun commentaire: