Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

samedi 7 janvier 2012

C'EST DU RECHAUFFE !!!!

LES FINS DU MONDE ONT DÉJÀ EU LIEU

Le 7/01/2012 à 06h00 par Dossier réalisé par Carole Vignaud.
 Notre planète bleue a déjà subi de nombreux bouleversements au fil des millénaires et sa fin a été annoncée de nombreuses fois. Chaque fois avec beaucoup de foi.
Notre planète bleue a déjà subi de nombreux bouleversements au fil des millénaires et sa fin a été annoncée de nombreuses fois. Chaque fois avec beaucoup de foi.
En 1971, le 'prophète' Gérard Palaprat chantait 'pour la fin du monde prend ta valise et va là-haut sur la montagne on t'attend'.
Il poursuivait en indiquant :
'N'aie plus peur de rien Tout ira très bien Pour la fin du monde Viens tout simplement Viens donc il est temps Viens voir enfin l'autre côté
De la montagne Viens voir enfin l'autre côté
On va repartir à zéro.'
Cette ritournelle prend une dimension réellement prophétique en cette année 2012 dont on ne devrait pas voir la fin si l'on en croit les adeptes du calendrier Maya. Et seuls seront saufs ceux qui seront 'là-haut sur la montagne' à Bugarach ! Les annonces de fin du monde font plus ou moins recette mais elles sont communes à toutes les civilisations. Les religieux prédisent avec allégresse des 'apocalypses' car c'est un signe fort de renouveau. En grec 'apocalypse' signifie 'révélation' : un sens premier perverti puisqu'aujourd'hui le dictionnaire ne propose plus que 'catastrophe' comme synonyme d'apocalypse.
Les trois grandes religions monothéistes prédisent toutes l'avènement du royaume de Dieu (souvent accompagné de catastrophes diverses dont le but premier est de faire la part entre ceux dignes d'être sauvés et les autres). Mais attention : être sauvés dans le sens religieux ne veut pas dire survivre à la catastrophe. Bien au contraire. Ce sont les 'non-élus' qui erreront dans les ruines du monde.
Les trois grandes religions se gardent bien de dater la fin du monde mais de nombreuses sectes (qu'elles soient religieuses, pseudo-scientifiques ou New Age) n'appliquent pas ce sage principe de précaution. Des centaines de prophètes de malheurs divers ont ainsi prédit avec précision 'la fin du monde'. Dramatiquement pour certains adeptes puisqu'une fois prédite, il fallait bien que la fin arrive. C'est ainsi que des gourous n'hésitent pas à provoquer l'apocalypse comme le révérend Jim Jones qui organise le suicide collectif de 914 de ses adeptes en 1978 à Jonestown, en Guyane anglaise. La fin du monde a bien eu lieu pour 914 personnes.
Fort heureusement d'autres trouvent des biais bien moins meurtriers pour justifier que 'pourtant elle tourne'… toujours. Nous vous proposons donc un florilège des 'fins du monde' déjà advenues.
Et bonne année 2012… tant qu'elle dure.

Aucun commentaire: