Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

mardi 27 novembre 2012

UNE PETITE CHAMBRE A BUGARACH ?

Bugarach et sa région Actu |  Sports |  Loisirs

Publié le 27/11/2012 07:49 - Modifié le 27/11/2012 à 10:56
Ajouter un commentaire

Fin du monde à Bugarach : des chambres d'hôtel à 1500 euros la nuit

Pour le 21 décembre fatidique certains propriétaires louent leurs terres et leurs maisons à prix d'or./Photo D.D. ()
Pour le 21 décembre fatidique certains propriétaires louent leurs terres et leurs maisons à prix d'or./Photo D.D.
Un Tarnais a mis à la location sur le Bon Coin, ses chambres pour 1 500 euros par jours et 7 500 m2 en parcelles de 400 euros chacune. Ses locations sont prises d'assaut.
Sur le site du Bon coin fleurissent une multitude d'annonceurs vendant un bout de Bugarach. Le foncier fait recette dans ce lieu bucolique audois sauvé in extremis dans les fameuses prédictions Maya. Les terrains, les yourtes contemporaines, les fermettes à vendre ou à louer sont légions. La dernière en date est celle de Salvador (le sauveur en espagnol) postée sous son pseudo Gascon Crouzat. Cet habitant du Tarn possède des terres familiales sur le Pic de Bugarach, une aubaine financière qu'il ne compte pas laisser passer. Comme le célèbre Blondin (Clint Eastwood) dans Le Bon, la Brute et le Truand de Sergio Leone il plagie : «Le monde se divise en deux. Ceux qui ont la corde au cou et ceux qui la coupent, je fais partie de la deuxième catégorie, je possède un bien rare aux yeux de certains, la terre de l'immortalité.» Et assume pleinement son choix : «Je sais l'annonce est gonflée mais parfois nécessité fait loi, je suis un opportuniste !» dit il cette fois sans rire. Sur la dite annonce on peut lire : Je propose mes terres familiales à la location puisque les autorités ont interdit tous les accès en vue des événements prédisant la fin du monde. Je propose à la vente ou la location une surface de 7 500 m2 que je peux fractionner à la demande… le prix de la parcelle est de 400 euros par jour..Le paiement se fait d'avance ainsi que pour la location des 4 chambres à 1500 euros par jour. Le prix peut vous paraître excessif mais il reste peu élevé en rapport de vos croyances.. et de vos désirs de protéger vos vies ou pas face aux prédictions. Chaque locataire aura un vrai contrat pour les périodes désirées.» Le Tarnais facétieux qui travaille dans le social a laissé son numéro de téléphone sur la toile et précise qu'il est assailli des quatre coins du monde : «Je suis surpris, j'ai même reçu un appel d'une personne vivant aux État Unis qui souhaitait acheter mon terrain quatre ou cinq fois le prix réel. Finalement la location est plus rentable. A ce jour 38 parcelles sont déjà payées et réservées, pour un ou plusieurs jours, toutes mes chambres sont prises. Mais rien ne m'empêche d'installer des lits pliants si la demande persiste.» affirme Salvador qui a jusqu'au 21 décembre pour faire grimper son compte en banque et tout le reste de sa vie pour en profiter.


Créé 27-11-2012 12:56
Le village de Bugarach va voir affluer des milliers de personnes le 21 décembre
Le village de Bugarach va voir affluer des milliers de personnes le 21 décembre Photo : AFP

A Bugarach, survivre à la fin du monde a un prix

Dans le petit village français de Bugarach, réputé seul lieu sur Terre épargné par la fin du monde le 21 décembre prochain, la survie n'a pas de prix. Certains habitants sont prêts à tout pour se remplir les poches.

Combien seriez-vous prêts à payer pour survivre à la fin du monde le 21 décembre 2012 ? Dans le petit village de Bugarach, dans le Languedoc-Roussillon, seul lieu sur Terre épargné par la fin du monde qui doit arriver le 21 décembre 2012 selon le calendrier maya, certains se frottent les mains. Alors que près de 10 000 personnes sont attendues ce soir-là dans ce petit village perdu de l'Aude, la prédiction est une aubaine pour les quelques 200 âmes du village, qui y voient un bon filon à exploiter.
La survie se loue chère. Et les prix de l’immobilier s'envolent. En quelques mois, le coût des terrains à bâtir est passé de 15 à 50 euros le mètre carré. Sur le site le Bon coin.fr fleurissent une multitude de petites annonces. Abris, terrains à louer, fermes familiales... On peut ainsi y trouver une yourte de 7 m de diamètre vendue 8200 euros. Plus loin, on nous propose de vivre ses "dernières heures dans l'authenticité et le confort " dans une grande maison en pierre entièrement équipée pouvant abriter 10 personnes" pour 1500 à 2000 euros la semaine. Une offre valable, bien sûr, jusqu'à la fin du mois de décembre.

Une chambre à 1500 euros par jour !
Tout est bon à prendre. Certains vendent même des petits morceaux de pierre "récupérés au pied du pic de Bugarach". Un "porte-bonheur" à portée de main, moyennant... 200 euros. Dernière offre en date : un Tarnais qui possède des terres familiales sur le Pic de Bugarach propose la location de chambres à 1500 euros par jour. "Je sais l'annonce est gonflée mais parfois nécessité fait loi, je suis un opportuniste !", reconnaît l'annonceur facétieux, sous le pseudonyme Gascon Crouzat, interrogé par la Dépêche.fr. Sur la dite annonce on peut lire : "Je propose à la location une surface de 7 500 m2 que je peux fractionner à la demande… le prix de la parcelle est de 400 euros par jour. Le paiement se fait d'avance ainsi que pour la location des 4 chambres à 1500 euros par jour. Le prix peut vous paraître excessif mais il reste peu élevé par rapport à vos croyances... et vos désirs de protéger vos vies".
L'offre peut paraître décadente. Sauf que la décision de la Préfecture de Carcassonne d'interdire l'accès au site le jour J, annoncé mi-novembre, craignant l'éventualité d'une affluence de mystiques, en a frustré plus d'un, prêt à tout pour trouver refuge. Gascon Crouzat s'en félicite : "J'ai reçu un appel d'une personne vivant aux États Unis qui souhaitait acheter mon terrain quatre ou cinq fois le prix réel !"

Aucun commentaire: