Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

mercredi 23 mai 2012

GIACOMETTI & RAVENNE A AGEN

06h00
Par Recueillis par Maryan Charruau
0 commentaire(s)
Agen

SUD OUEST

Quatre auteurs de polar en quête de libre parole

La librairie Martin-Delbert ouvre son espace polar aux débats entre auteurs.

Jacques Ravenne et Éric Giacometti écrivent à quatre mains la série des aventures d'Antoine Marcas dont le dernier tome s'intitule « Le Septième Templier ».

Jacques Ravenne et Éric Giacometti écrivent à quatre mains la série des aventures d'Antoine Marcas dont le dernier tome s'intitule « Le Septième Templier ». (Photo Philippe Matsas)

Partager

 
Envoyer à un ami
 
Imprimer
Pas de polar sans intrigue ! Pas de création sans inquiétude. Frédéric Delbert allie les deux à l'occasion de l'organisation d'un débat, le premier, entre quatre auteurs, sur le thème du roman policier. Le patron de la librairie Martin-Delbert se jette dans l'inconnu avec l'espoir de regrouper des auteurs et des lecteurs et pas seulement des passionnés de polar.
Ce débat se tient aujourd'hui, à 18 h 30, à la librairie, dans l'espace polar spécialement aménagé. Le maître de cérémonie et animateur a pour nom l'auteur lot-et-garonnais Michel Gardère. Son rôle sera de veiller à ce que chaque écrivain s'exprime, à savoir Fabrice Bourland, David S. Khara, Sire Cédric et Éric Giacometti.
Rencontre avec cet auteur de thriller dont la particularité est de proposer une série sur les enquêtes menées par Antoine Marcas, livres écrits à quatre mains avec Jacques Ravenne.
« Sud Ouest ». Existe-il une ou plusieurs définitions du roman policier ?
Éric Giacometti. C'est un roman qui procède de l'élucidation d'un mystère. Mystère dont la nature est multiple par essence : crime, secret perdu, complot, etc.
Si vous aviez à définir l'esprit qui anime vos romans ?
Ils entrent dans la catégorie du thriller ésotérique, la recherche d'un secret, avec comme particularité d'avoir comme héros un flic franc-maçon, et fier de l'être. Antoine Marcas fait entrer les lecteurs dans les loges…
Pourquoi ce choix du roman historique… en lien avec le passé et le monde d'aujourd'hui, et classé dans la case thriller ?
Par plaisir. L'histoire est la porte d'entrée obligée quand on s'intéresse à l'ésotérisme. Et puis, rechercher le trésor des templiers en se mettant dans la peau des chevaliers de cette époque, un chapitre sur deux, nous paraît beaucoup plus riche.
À l'exemple de l'ouvrage « Le Septième Templier », vous en avez commis plusieurs ensemble, comment procédez-vous pour écrire à quatre mains avec Jacques Ravenne ?
Nous bâtissons un plan et un découpage des séquences de narration. Je m'occupe de la partie contemporaine, Jacques de la période historique, puis nous nous relisons régulièrement au rythme de l'écriture.
Comment est venue l'idée de ce procédé d'écriture ?
Au fil des aventures d'Antoine Marcas. Le premier, le Rituel de l'Ombre, incorporait de brèves incursions pendant la seconde guerre mondiale, et les lecteurs nous ont demandé d'amplifier ces failles temporelles.
Appréciez-vous, à titre de lecteur, d'autres styles de roman noir ?
J'aime les auteurs de polar quand ils créent une ambiance, une atmosphère mais je suis plus porté sur le thriller. L'intrigue et les rebondissements y sont plus soutenus. Je dévore les auteurs américains. En ce moment, c'est le dernier Grisham.
Dans quel esprit abordez-vous le débat qui se tient aujourd'hui avec trois autres auteurs ?
Avec beaucoup de curiosité. Chacun dans sa partie est un pro reconnu et on a toujours beaucoup de chose à apprendre de collègues dont le métier est de faire couler le sang.
Vos cinq auteurs de roman policier préférés ?
J'en donne trois : David S. Khara, Sir Cédric, Fabrice Bourland. Le hasard n'est-il pas merveilleux ?
Si vous deviez convaincre un lecteur qui n'est pas adepte du roman noir…
Oubliez vos préjugés… Du polar psychologique au thriller fantastique en passant par le noir pur et dur, de l'auteur régional à la star américaine, la qualité est partout.

Roman policier Ce n'est pas un effet de mode ou alors il traverse le temps. Les rompol ou polars ont toujours passionné les lecteurs. Les styles et genres, toujours renouvelés, s'y côtoient souvent avec bonheur. Le roman policier, c'est le thème du débat ce jour, à 18 h30, à la librairie Martin-Delbert. Quatre auteurs y participent : Sire Cédric, Éric Giacometti, Fabrice Bourland et David S. Khara.

Aucun commentaire: