Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

mercredi 23 mai 2012

L'ABBE CUIRO

Camélas

TV3 fait revivre le destin fabuleux de l'abbé Ciuro

Le 23/05/2012 à 06h00 par J. M.
Un acteur catalan jouant le personnage de l\'abbé Cuiro à la chapelle Saint-Martin de la Roca à Camelas.
Un acteur catalan jouant le personnage de l'abbé Cuiro à la chapelle Saint-Martin de la Roca à Camelas.  © Photos Frédéric Vennarecci


Comment vivait-on en Pays Catalan il y a 400 ans ? C'est autour de cette problématique passionnante que la télévision catalane, TV3, tente de répondre dans une fiction qui sera diffusée en septembre prochain. Sur les conseils de Joan Peytavi, docteur et historien du peuple catalan à l'université de Perpignan, l'équipe de télévision a posé ses valises à la chapelle Saint-Martin de la Roca depuis quelques jours pour y réaliser une fiction historique autour de cette thématique. Il faut dire qu'il y a 400 ans, un abbé, le prêtre Honoré Cuiro, avait entrepris de reconstruire la chapelle au-dessus du village de Camelas et où il avait écrit plus de 600 pages manuscrites sur la vie à cette époque, entre 1 637 et 1 664. En effet selon l'historien, "ce trésor littéraire et historique décrit dans les moindres détails la vie quotidienne au XVIIe siècle en Roussillon. De la culture de la vigne et des productions fruitières en passant par la gastronomie locale, l'histoire des différentes familles mais également les fêtes de village, les rivalités entre les différents mas, les guerres de clochers, l'épidémie de la peste qui touche le Roussillon, les mariages, les enterrements, les naissances, les exécutions capitales, les prières, le travail des maçons et des artisans au village. Le corpus est d'une valeur inestimable pour les historiens".
Un lieu idyllique et chargé d'histoire
L'équipe de télévision, à l'aide de comédiens d'une troupe de théâtre médiévale et au travers de conversation avec Joan Peytavi, nous plonge donc durant cinquante minutes sur la vie de l'abbé et sa volonté farouche pour la construction de la chapelle. "C'est un personnage incroyable qui selon ses écrits a vécu la plus belle période de sa vie quand il a pris résidence dans la chapelle. Alors que le monde se défait à ses pieds avec la guerre de trente ans qui fait rage sur la plaine et qui déchire toute l'Europe, lui n'a qu'une seule obsession, trouver des fonds et de l'aide pour la chapelle par n'importe quels moyens". Malheureusement, Honoré Cuiro s'arrêtera d'écrire vers 1664, dix ans avant sa mort. "Pas qu'il n'avait plus de temps ou qu'il était en mal d'inspiration mais pour la simple et bonne raison qu'il n'avait plus de papiers".
Très connu des randonneurs pour la beauté des lieux et des paysages, la chapelle Saint-Martin de la Roca a été aussi choisie par la télévision catalane pour la beauté des lieux. Effectivement, en haut de la chapelle restaurée en 2004 par la mairie, les paysages sont idylliques avec une vue imprenable sur le Canigou mais aussi le Bugarach et les Corbières, la chaîne des Albères puis l'ensemble de la plaine du Roussillon. Un lieu apaisant, propice à la méditation et à l'écriture et qui sera le cadre de cette fiction épique au plus grand bonheur de tous les amoureux d'histoire et du patrimoine roussillonnais.

Aucun commentaire: