Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

lundi 9 juillet 2012

LA FIN DU MONDE, C'EST TOUT BON POUR JACQUES HORTALA

Limoux

Canton de Couiza : ces projets qui créent l'emploi

Le 9/07/2012 à 06h00
Jacques Hortala.
Jacques Hortala.  © Archives Guillaume
 
 
La fin du monde, ce que j'en pense ? J'irai à l'essentiel : il ne faut pas donner prise aux dérives sectaires autour d'une mystique, quelle qu'elle soit. Que ce soit à Rennes-le-Château ou Bugarach". Jacques Hortala, le conseiller général du canton de Couiza, ne perd pas son temps avec cette histoire de grand clash final et planétaire qui épargnerait le village de Bugarach.
"La fin du monde, elle arrivera de toute façon. Quand ? Je n'en sais rien. Peu importe. Si certains croient que le 21 décembre sera l'avènement d'un nouveau monde, libre à eux. Ils ont le droit de le penser. Mais surtout, qu'ils ne soient pas aveuglés par leurs croyances et leurs passions ; qu'ils gardent leur libre arbitre".
En revanche, d'abord par humour et surtout pour décaper l'événement de sa couche de sérieux, le conseiller général a lancé un slogan commercial à but touristique : "La fin du monde ? Et si c'était vrai".
Au moins que l'ombre tutélaire du Pic de Bugarach qui dresse dans le ciel sa masse aux contours devenus célèbre sur internet, serve au moins à quelque chose : "Pour nous c'est un clin d'oeil, évidemment, et en même temps, si ça peut attirer les estivants".
Investissements
Cette volonté de développer le tourisme va se traduire par des investissements qui permettront d'augmenter le nombre de lits dans le canton : ils passeront de 500 à 800. "En octobre débutera le chantier du futur village de vacance, à Arques, assuré par Pro-BTP et ses filiales. Son coût s'élève à 1,3 M€ et créera 80 lits".
Côté thermalisme, l'accueil et la résidence hôtelière seront développés au nom d'un principe que J. Hortala répète, à ceux qui veulent l'entendre, depuis 25 ans : "Un curiste égale un touriste". Aux thermes, les cures durent trois semaines. Et les curistes ont du temps libre ! Les personnes âgées représentent aussi une part importante de la population. C'est pourquoi le nombre de lits pour le troisième âge sera porté à 230 au total en comptant les différents établissements : foyer d'accueil médicalisé de Rennes-les-Bains ; maison de retraite à Espéraza ; l'Ephad (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) "Pla du Moulin" (Couiza) qui sera inauguré dans le courant du mois et celui des "Estamoulets" (Couiza) qui comportera une unité d'Alzheimer. "Globalement, le secteur des soins aux personnes âgées induira 180 emplois et donnera du travail aux entreprises", explique

Aucun commentaire: