Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

samedi 21 juillet 2012

TOMBES MYTHIQUES CASTELRENNAISES


-->
Stéphanie Buttegeg nous a habitué à un travail de qualité, et le numéro 9 de son Bulletin A la Recherche du Secret Perdu (avril 2012) ravira tous les chercheurs. Le sous-titre Les Tombes Mythiques des cimetières de Rennes-les-Bains et Rennes-le-Château annonce le programme. Et que de surprises !
Pour Rennes-les-Bains, l’affaire des deux tombes Fleury est soigneusement décortiquée, et la mystification une fois localisée, on apprendra qu’il n’y a rien d’autre sur ce sujet qu’un transfert d’une tombe à l’autre, une fois la première concession arrivée à son terme. Je ne déflorerai pas ici le subterfuge dans lequel Stéphanie voit l’œuvre de Plantard. Lequel Plantard, et c’est un véritable scoop, avait lui-même acquis une concession dans le dit cimetière, concession qui ne sera bien sûr jamais utilisée. La chercheuse nous montre aussi comment la date du décès de Jean Vié a été trafiquée et s’interroge sur l’identité d’un certain « Pierre Delmas » dont le nom figure avec la date 1856 sur une plaque commémorative dans le hall de l’église. Un prêtre inconnu au bataillon, le seul Delmas répertorié à Rennes-les-Bains se prénommait Antoine et a laissé en 1709 une étude sur ses découvertes numismatiques dans la région.
Autre document inédit, une lettre circulaire de Mgr Billard de janvier 1897 instituant une Célébration de l’Anniversaire au Vœu National au Sacré Cœur de Jésus chaque 17 janvier. Il semble bien que ce soit l’origine du mythe castelrennais du 17 janvier, la fête officielle du Sacré Cœur pour l’Eglise Catholique étant en juin.
Le recueil se termine par un dossier sur la tombe dite de la Marquise à Rennes-le-Château, bien documenté et reprenant nos propres travaux, notamment sur Vals-en-Ariège (cf Actes du Colloque 2007). L’excursion de la SESA a bien eu lieu en juin 1905, mais le croquis qui figure dans le rapport n’a pas de lien avec ladite visite. Stéphanie y voit l’œuvre de Boudet, très proche de la Société Savante.

UNE MISE AU POINT DE PAUL ROUELLE 

Je viens, comme tous les jours, de consulter ton site, et je te cite :

« Lequel Plantard, et c’est un véritable scoop, avait lui-même acquis une concession dans le dit cimetière »

Eh, oh ! Question de scoop, la photo de la concession et de la pancarte la situant dans le cimetière se trouve déjà dans TS # 14…(lire TOP SECRET)
Elle ressortira le 3 août prochain.
Tu peux publier si ça te tente J.

Amitiés à tou(te)s.

Paul.

 

Aucun commentaire: