Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

vendredi 20 juillet 2012

ON A RETROUVE MONA LISA


Le squelette de Mona Lisa exhumé par des archéologues italiens ?

le Jeudi 19 Juillet 2012 à 13:45

Les ossements de Lisa Gherardini, hypothétique modèle de la Joconde, auraient été découverts au cours d'une fouille aux abords du couvent de Sant'Orsola à Florence. Trois archéologues italiens sont à l'origine de cette trouvaille après un an de recherches effrénées.

Lisa Gherardini, hypothétique modèle de la Joconde selon les travaux de Giuseppe Pallanti © Maxppp
La Joconde, véritable énigme qui intrigue artistes, scientifiques et amateurs, a entraîné au cours d'une véritable quête, des archéologues italiens aux abords du couvent de Sant'Orsola à Florence.
Les experts se sont lancés sur la piste de l'identité de la fameuse Mona Lisa après que les notes d'une connaissance de Léonard de Vinci datées de 1503 ont été retrouvées. Ces dernières mentionnent les trois peintures en cours de l'artiste cette année-là, dont un portrait de Lisa Maria Gherardini (1479-1542). L'affirmation de Giuseppe Pallanti, historien auteur de trois livres sur l'histoire de Mona Lisa, déterminant après 25 ans de recherches que le père de Léonard de Vinci était voisin de Gherardini, est venue conforter au fil du temps cette hypothèse.
Considérée dès lors comme le modèle de la célèbre toile, même si son identité n'a jamais été établie de manière sûre, les archéologues italiens se sont lancés à corps perdus à la recherche du squelette de Lisa Gherardini.

L'aboutissement d'un an de fouilles

Trois nouvelles tombes ont ainsi été mises au jour après un an d'acharnement. Les restes ont été envoyés au Département pour la conservation des Biens culturels à Ravenne (nord de l'Italie) afin d'y être examinés.
Ces fouilles ont également permis de découvrir les vestiges d'un presbytère, sans doute édifié par les sœurs franciscaines habitant le couvent de Sant'Orsola au XVe et XVIe siècles.
La polémique enfle autour de l'exhumation des tombes. Natalia Guicciardini Strozzi, princesse italienne descendant de Lisa gherardini, s'est insurgée contre ce qu'elle qualifie "d'acte sacrilège".
En attendant les résultats des analyses, nul ne semble pouvoir réellement percer le mystère de la Joconde qui ne cesse de fasciner les archéologues et d'inspirer les hypothèses les plus folles.

Aucun commentaire: