Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

dimanche 15 avril 2012

L'INTOX DU TITANIC





l'olympic lors de son lancement en 1910.
 
L'Olympic lors de son lancement en 1910. ©  US Archives
 
Plusieurs experts qui ont enquêté sur le naufrage estiment que le Titanic n'a jamais coulé. C'est notamment la thèse de deux journalistes dans l'ouvrage "The Titanic conspiracy", sorti en 1996. A l'époque, chaque grand paquebot dispose d'un "sister ship", un bateau en tous points semblable, réalisé généralement pour faire des économies d'échelles. Dans le cas du Titanic, ce bateau "jumeau" s'appelle "Olympic". Et c'est lui justement qui aurait coulé à la place de son grand frère, le 14 avril 1912. Selon les théories conspirationistes, la White Star Line aurait tout simplement interverti les deux paquebots et planifié le naufrage de l'un en le faisant passer pour l'autre. Le but : se débarrasser de l'Olympic, abimé par une collision en 1911, et récupérer l'assurance du Titanic, beaucoup plus juteuse...

Un sabordage qui tourne au drame



Le vrai Titanic aurait continué sa carrière sous le nom d'Olympic jusqu'en 1935.
Le faux Titanic devait, selon les plans, retrouver deux bateaux de sauvetage sur les lieux du naufrage (ce qui rejoint une autre légende : celle des bateaux fantômes). Mais le sabordage aurait mal tourné, ce qui explique le grand nombre de victimes. Quoiqu'il en soit, le vrai Titanic aurait continué sa carrière sous le nom d'Olympic jusqu'en 1935. Cette théorie, qui ne résiste pas à l'examen de faits avérés, s'inspire cependant d'un autre soupçon : le 15 septembre 1912, le lendemain du naufrage, Philip AS Franklin, vice-président de la White Star, va minimiser l'accident toute la journée à New-York. On dit qu'il voulait retarder la nouvelle pour avoir le temps de renégocier l'assurance du navire.
 
 

Aucun commentaire: