Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

samedi 28 avril 2012

OUF, LE MENHIR EST SAUVE

Samedi 28 Avr - 00:00 - Sainte Valérie
Publié le 27/04/2012 09:47 | La Dépêche du Midi

Belvèze-du-Razès. Le menhir tant convoité par les illuminés du Pic a été sauvé

L'incontournable carnaval avec les Fécos belvéziens dans l'artère principale de la capitale./Photo DDM
L'incontournable carnaval avec les Fécos belvéziens dans l'artère principale de la capitale./Photo DDM
L'incontournable carnaval avec les Fécos belvéziens dans l'artère principale de la capitale./Photo DDM 
 
 
Le Fécos belvézien avait bien monté la garde la veille de carnaval auprès du menhir et l'avait même recouvert avec du plastique noir afin que l'ennemi venant de Bugarach en canoë et kayak sur le lac ne le voie. Car ces illuminés du Pic voulaient obtenir une rançon pour faire la fiesta avant la fin du monde… Mais c'était sans compter sur nos Belvéziens qui ont cerné les babas cool lorsque, à 11 heures, ils ont fait irruption sur la place de l'Église. «Oh ! Seigneur, mais où vont-ils costumés ainsi ?», s'écrie une charmante dame. Tout simplement se rincer le gosier chez Cricri d'Amour, au café le Chêne-vert.
Après moult explications nos pommés du Pic s'en sont repartis rejoindre leurs tipis ou yourtes l'estomac bien rempli d'un breuvage doté de pouvoirs maléfiques. Le calme étant revenu, c'est vers midi que s'est déroulé le concours de déguisement enfants, organisé par le comité du carnaval. À suivre les résultats.
À 16 h 30, sortie des fécos qui ont évolué avec grâce dans les rues principales de la capitale, accompagnés par le groupe musical La Band'Annonce, de Limoux. Apéritif dansant pour tous, pendant que les enfants s'envolaient qui aux autos tamponneuses, qui au manège.
La soirée, comme à chaque carnaval, s'est achevée, vite, vite car il faisait très froid, par le « jugement et l'incinération » de sa majesté. Les participants se sont retrouvés au chaud à la salle des fêtes sur la piste avec le Disco Tropic. Belle organisation et félicitations au Fécos belvézien.

Aucun commentaire: