Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

dimanche 22 avril 2012

UN CONCERT RASTA POUR LA FIN DU MONDE ?

Limoux

Un concert rasta contre les illuminés

Le 21/04/2012 à 06h00 par Bruno Coince
 Rasta président donnera-t-il son concert ? Et où l\'astre Absinthe s\'écrasera-t-il ?
Rasta président donnera-t-il son concert ? Et où l'astre Absinthe s'écrasera-t-il ?  © Guillaume
Tout est fait pour que votre président préféré se retrouve très vite dans une soirée nudiste érotique". Cette excitante assertion émane d'un site internet consacré à "Rasta Président".
L'homme n'est pas n'importe qui : il s'est déclaré candidat à l'élection présidentielle de 2012, dreadlocks comprises. S'il se présentait, "c'est parce que je suis l'artiste guitariste le plus original et illuminé du XXIe siècle". Il n'a pas obtenu ses cinq cents signatures.
Question : mais quel est le rapport avec Bugarach, l'un des rares sites terrestres, rappelons-le, à être épargné par la fin du monde prévue le 21 décembre 2012, du moins si l'on en croit certaines prophéties ? Réponse : un courriel, tout simplement.
Voici quelques semaines, "Rasta Président" (c'est ainsi qu'il se qualifiait) avait écrit au maire du village, J.-Pierre Delord, pour lui proposer "de faire un concert ce 21 décembre au pic de Bugarach ! Un show maniant la chanson française dévergondée et politiquement très correcte, et la musique tropicalo acoustique".
Embarqués dans les soucoupes
Il ajoutait : "Pour vous prouver que j'ai la maîtrise complète de ce genre de public, voyez vous-même mon concert chez les Raëliens" (lire la note ci-dessous). Son but, fort louable après tout, serait d'aider J.-P.Delord à lutter contre "un tas de faux prophètes ténébreux du New Age qui s'attendent à être embarqués dans des soucoupes qui attendent sagement sous votre mont béni".
Le candidat rasta faisait allusion à cette théorie affirmant que le pic de Bugarach abrite une base de vaisseaux spatiaux.
Théorie à laquelle il ne croit pas. Et rien de tel, selon lui, qu'"un concert de chansons grivoises et sexy" pour "ramollir ce genre d'illuminés". Pragmatique, il terminait son courriel en donnant son numéro de téléphone direct.
Qu'on se rassure, ce monsieur n'a pas forcé sur l'absinthe : n'oublions pas qu'il était quand même candidat à la présidentielle. Et si nous évoquons l'absinthe, breuvage autorisé à la vente sous certaines conditions de fabrication, ce n'est pas non plus un hasard. Que non ! L'absinthe des astres
Dans un autre courriel adressé récemment à la mairie (elle en reçoit beaucoup...), un internaute rappelait que l'absinthe est le nom d'un astre cité dans l'Apocalypse au chapitre 8, verset 11.
Or, cet astre s'est écrasé dans les fleuves et les sources. Conséquence ? "Des gens moururent de ces eaux devenues amères" (bigre, le futur repreneur de l'usine d'embouteillage des eaux minérales, à Alet-les-Bains, devra songer à une reconversion si l'Absinthe tombe dans la région vers le 21/12/12) "Concernant l'absinthe, je n'ai pas bien compris où ce type voulait en venir", confie le maire, "quant à Rasta président, je n'ai plus de nouvelles de lui. Cela dit...".

Aucun commentaire: