Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

lundi 29 août 2011

LE BUGARACH PERD SON SOUFFLE


Limoux


L'effet fin du monde s'essouffle-t-il ?

B. C.
29/08/2011, 06 h 00
Le Bugarach vu depuis la mairie : la fin du monde n'entraîne pas des pics de fréquentation.
Le Bugarach vu depuis la mairie : la fin du monde n'entraîne pas des pics de fréquentation. (Photo GUILLAUME)

BUGARACH

Dans l'histoire de l'humanité, il y aurait eu 182 prédictions annonçant la fin du monde. Celle qui la prévoit le 21 décembre 2012 est donc la 183e. Mais les hommes ayant la mémoire courte, ils ne souviennent pas des 182 précédentes.

Et beaucoup vont se réfugier dans des théories à "quat'sous" expliquant le crash final. Car elles pullulent. En pianotant "Bugarach" sur internet, on découvre ainsi des thèmes revigorants : "Recentrage et ressourcement" ; "fêter la fin de la 9e onde, apogée de notre cycle" ; "stage de développement personnel" ; "conscience du cristal niveau 1" ; "l'arbre gynécologique au féminin sacré (code d'Isis)"…

Dans le même ordre d'idée, mais dans le genre science-fiction, on trouve aussi la théorie de la base spatiale installée sous le pic dominant le village, et qui serait habitée par "des hommes venant d'Orion ayant un aspect humain" (entendu dans une vidéo). Si ces envolées imaginaires rassurent ceux qui claquent des dents à l'idée de mourir quatre jours avant Noël, elles n'en sont pas moins surveillées par la Mivilude (Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives sectaires).

"Les groupes libertaires prônant la vie en commun, voire une forme de communisme tel le 'phalanstère de Godin', ne sont pas à craindre, nuance Olivier Tainturier, le sous-préfet, même si nous restons prudents, bien sûr. En fait, une secte est repérable à partir d'un faisceau d'indices : sa dimension spirituelle, son leader charismatique, enfermement moral, physique…".

Le phénomène attire en tout cas les journalistes du monde entier. "Rémy Lainé, un reporter d'Arte est même venu passer une journée pour s'imprégner de l'ambiance. Il reviendra en septembre avec une équipe afin de tourner un documentaire d'une durée d'une heure, confie Jean-Pierre Delord, le maire de Bugarach, l'équipe d'Arte devrait rester un mois. Jusqu'à maintenant, ceux qui sont restés le plus longtemps sont des Italiens. Et puis on a eu CNN !".

Oui, mais : l'augmentation du nombre de touristes, à laquelle on aurait pu s'attendre cet été, n'a pas eu lieu : "Il y a eu un peu plus de monde que d'habitude mais pas d'affluence notable. Des gens sont venus, curieux de voir le village. Je me demande si le 21 décembre 2012, on subira une ruée ? Je ne le crois plus vraiment. Et puis en hiver, la période ne s'y prête pas car il fait trop froid". J.-P. Delord a-t-il raison d'ironiser ? Un illuminé peut tout braver pour sauver sa vie et ressourcer ses cellules en énergies lumineuses

Aucun commentaire: