Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

jeudi 4 août 2011

LES OVNIS SONT DE RETOUR

VIDEO. Les ovnis sont de retour

Les observations d’objets volants lumineux étranges se multiplient ces dernières semaines dans le ciel français. Si la plupart des cas ont une cause rationnelle, un sur cinq reste inexplicable.

Michel Valentin et Florian Loisy | Publié le 04.08.2011, 07h00

A travers la planète, des témoins affirment régulièrement, photos à l’appui, avoir vu de mystérieux objets volants et lumineux.

A travers la planète, des témoins affirment régulièrement, photos à l’appui, avoir vu de mystérieux objets volants et lumineux. | (CHRISTIAN DARKIN/SPL/PHANIE et MAXPPP/CHINAFOTOPRESS.)

« Super 8 » cette semaine, « Cow-boys & envahisseurs » le 24 août… Les extraterrestres débarquent en force au cinéma cet été, mais il semble aussi qu’ils nous rendent davantage visite dans la vraie vie. Nombreux signalement de phénomènes aériens inexpliqués fin juin au sud de Paris, boule de feu le 19 juillet en Bretagne, lumière dans le ciel dans la nuit de lundi à mardi près de Perpignan, observations insolites du côté de Toulouse mardi soir… Les témoignages se succèdent, comme si les petits hommes verts prenaient des vacances dans le pays le plus touristique du monde !

VIDEO. Des ovnis dans le ciel parisien ? Des témoins racontent

kewego.com/swf/kp.swf" name="kplayer_iLyROoaf2c7r" id="kplayer_iLyROoaf2c7r">


Une vingtaine de signalements par mois

Plaisanterie mise à part, beaucoup de ces incidents possèdent une explication rationnelle : la rentrée dans l’atmosphère d’une météorite semble probable, en Bretagne comme à Perpignan. Des avions ou des lanternes volantes expliquent aussi souvent les lumières observées. Il n’empêche : « 22 à 23% des phénomènes restent non identifiés », rappelle-t-on au Geipan, le très officiel Groupe d’études et d’informations sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés français. Cet organisme, qui dépend du Cnes (Centre national d’études spatiales), recense les observations insolites effectuées à travers la France. « Le Geipan ouvre une vingtaine de dossiers par mois, précise-t-on au Cnes. Mais ils sont beaucoup plus sollicités : 50 mails mensuels, une dizaine d’appels téléphoniques. » Depuis 1979 et les premiers cas recensés par le Geipan, le département des Bouches-du-Rhône est celui qui a vu passer le plus d’ovnis : 38 en tout! « Mais tous les gens ne pensent pas forcément à nous contacter », regrette-t-on au Geipan. « Un travail qui ne sert strictement à rien », assène l’ufologue Jean-Pierre Petit, scientifique à la retraite qui pense que des extraterrestres nous rendent régulièrement visite. « Pourquoi ne pas essayer de comprendre comment fonctionnent ces engins, ça serait plus utile! »

Aucun commentaire: