Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

mardi 15 novembre 2011

OVNI A GOLFECH

Mardi 15 Nov - 09:34 - Saint Albert
Publié le 15/11/2011 08:12 - Modifié le 15/11/2011 à 09:07 | Baptiste Gay

Valence-d'Agen. Une histoire d'ovni à la centrale de Golfech fait le buzz sur internet

insolite

La centrale de Golfech. Photo DDM, archives.
La centrale de Golfech. Photo DDM, archives.
La centrale de Golfech. Photo DDM, archives.
Amusez-vous à additionner les mots-clefs ovni et Golfech sur un moteur de recherches internet et vous découvrirez la grande affaire qui agite le monde des ufologues (l'ufologie est l'étude des phénomènes associés aux ovnis, N.D.L.R.) sur la toile depuis quelques semaines.
Elle remonte, en fait, au 6 octobre 2010. Une date à laquelle deux agents prestataires du CNPE de Golfech, qui se trouvent sur le site golféchois en début de nuit, prétendent avoir vu un objet volant non identifié, avec trois points lumineux et une lumière rouge, voler au-dessus de la centrale nucléaire. Une scène que l'un des deux protagonistes filme durant une trentaine de secondes : des images que l'on peut retrouver sur le web.

Deux témoins auditionnés par les gendarmes

S'en suit l'audition des deux hommes par les gendarmes de la communauté de brigades de Valence-d'Agen. On peut également retrouver un des deux PV sur internet !
C'est à ce moment que l'incroyable histoire vire à l'imbroglio, puisque l'un des deux témoins semble se rétracter. Ce dernier laisserait entendre qu'il s'agissait sûrement d'un avion et que le comparse qui l'accompagnait, intéressé de longue date par le sujet, l'aurait influencé dans sa vision d'un ovni.
Mais le second témoin ne lâche pas l'affaire, saisissant d'autres passionnés d'ovnis régroupés sur un forum internet consacré à la chose, ils vont mener enquête pour tenter de démontrer que le Groupe d'études et d'informations sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés (GEIPAN), qui dépend du Centre national d'études spatiales (CNES), n'aurait pas, pour sa part, mené enquête dans les règles de l'art, comme il le fait à chaque fois qu'un phénomène étrange lui est signifié.
Le second témoin de la scène golféchoise semble ainsi avoir tenté de piéger le directeur du GEIPAN lors d'une discussion téléphonique que les deux hommes auraient eu au sujet de la vision golféchois.

Abracadabrantesque

C'est tout du moins ce qu'il laisserait entendre au cours d'un enregistrement téléphonique que l'on peut aussi retrouver sur la toile. Un entretien au cours duquel le fameux témoin reconnaîtrait lui-même avoir menti au directeur du GEIPAN. C'est la version avancée par d'autres passionnés d'ovnis qui œuvrent sur internet et qui laissent supposer qu'il y a davantage matière à penser que se cache sous cette histoire un petit règlement de compte entre amis des objets volants non identifiés et le GEIPAN.
Il est vrai que les différents récits et enquêtes du témoin et de ses amis, dont on a pu prendre connaissance sur internet, prennent parfois des tournures abracadabrantesques où se mêlent remise en cause du premier témoin, qui aurait été influencé lors de ses auditions, des doutes émis sur l'absence d'images tournées par les caméras de surveillance de la centrale nucléaire de Golfech et autres assertions quant à l'intervention de militaires dans cette affaire… Vous nous suivez ? Toujours est-il que c'est sûrement du côté des gendarmes qu'il faut se retourner pour connaître le fin mot de l'histoire. Ils nous faisaient savoir, il y a quelques jours, tant du côté du PSPG (le peloton de surveillance de la centrale) que des gendarmes valenciens, qu'ils n'avaient plus entendu parler de cette histoire depuis l'année dernière…
Reste que le buzz a pris tournure et que certains médias ont commencé à s'en faire l'écho sur internet. Un organe de presse aurait même pris contact avec la centrale nucléaire !
 
Imprimer

Aucun commentaire: