Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

jeudi 8 décembre 2011

LA TRUFFE CATHARE

Jeudi 08 Déc - 11:24 - Sainte Elfie
Publié le 08/12/2011 09:39 | Dominique Laffitte

Quillan. La truffe de l'Aude sur le devant de la scène

gastronomie

Producteurs, élus et institutionnels de la filière agricole croient en la truffe audoise/Photo DDM J.M Guiter
Producteurs, élus et institutionnels de la filière agricole croient en la truffe audoise/Photo DDM J.M Guiter
Producteurs, élus et institutionnels de la filière agricole croient en la truffe audoise/Photo DDM J.M Guiter
Si l'Aude a bâti sa renommée sur sa viticulture, il existe un domaine dans sa filière agricole en passe de devenir un autre des fleurons de la gastronomie locale, la truffe.
Pour la deuxième année, les truffes du pays cathare sont sur les marchés. Les principaux acteurs de la filière trufficole audoise se sont donné rendez-vous , hier matin à Talairan , au domaine des oliviers, pour le faire savoir. Trufficulteurs audois, institutionnels et responsables de l'association des truffiers de l'Aude ont été acueilli par Max Azais, maire de Talairan qui s'est dit fier de recevoir, cette année, cet événement, le lancement officiel de la saison des marchés aux truffes dans l'Aude. Le panneau à l'entrée du village indique clairement «la couleur»; Talairan est l'un des trois pôles de production de la truffe audoise. Les deux autres étant Moussoulens et Villeneuve-Minervois. La truffe existait dans le département à l'état sauvage . Son terrain de prédilection était les sols calcaires des Corbières et du Minervois. Et puis un jour, elle a totalement disparu du paysage . Ce n'est qu'en 1975 que des agriculteurs audois lancèrent le défi audacieux de planter des chênes truffiers à titre expérimental en vue d'une possible production de truffes. Le pari a été gagné. La création de l'association des truficulteurs audois en est la preuve indéniable et les 600 membres qui ont adhéré ,la plus irréfutable démonstration que la filière a de l'avenir. Le président d e l'association Alain Ginies, ne peut que s'en réjouir et laisse apparaître de belles perspectives en terme économique pour ce secteur mais aussi pour l'image de la gastronomie locale. «Si la renommée des truffes du Périgord ou du Lot ne sont plus à faire, celle de l'Aude ne cesse de progresser vers le haut et s'envole, à force de travail qualitatif et de communication, hors des frontières régionales , voire nationales». Comme le souligne Guy Giva pour la chambre d'agriculture de l'Aude, «De nombreux chefs proposent désormais la truffe de l'Aude dans leurs menus. Et des chefs barcelonais se sont même dit très intéresses ». La truffe de l'Aude bénéficie du label «pays cathare» depuis un an, ce qui conforte son image de qualité et assure sa promotion internationale. Pour Jean-Pierre Maisonnade , représentant le conseil général de l'Aude «entre la conseil général et la truffe de l'Aude, c'est une histoire d'amour. La marque pays cathare vise à clairement identifier via le packaging et les couleurs du pays cathare, les truffes noires issues de l'Aude etqui respectent le cahier des charges ». Les critères de sélection portent sur la variété , l'état sanitaire et la maturité . Les truffes marquées pays cathares sont commercialisées exclusivement sur les marchés aux truffes de Moussoulens, Talairan et Villeneuve-Minervois. Samedi prochain se tiendra le premier marché de la saison à Moussoulens suivi par deux autres le 31 décembre et le 22 janvier 2012. Talairan et Villeneuve-Minervois ne seront pas en reste. Rendez-vous à Talairan pour le marché aux truffes le 17 décembre et le 7 janvier 2012 et à Villeneuve-Minervois le 24 décembre et les 14 janvier et 4 février 2012. Et Alain Ginies de conclure «comme elle l'a été pour la viticulture, cette année, la récolte de la truffe sera bonne».

Aucun commentaire: