Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

samedi 31 décembre 2011

ODE A LA HAUTE VALLEE

Quillan

Un premier "éductour" sur l'intercommunalité

Le 31/12/2011 à 06h00 par Nicolas Van Den Bussche
 Le cap des 16 000 visiteurs a été franchi avec cette famille d\'origine flamande.
Le cap des 16 000 visiteurs a été franchi avec cette famille d'origine flamande.  © Photo N. vdB.
L'office de tourisme (OT) intercommunal Aude en Pyrénées n'en finit plus de compléter sa stratégie en matière de développement touristique.
Au coeur de la Haute-Vallée, la collaboration entre entreprises et institutions se fait de plus en plus forte.
"Après avoir, entre autre, écumé depuis deux ans les salons de comités d'entreprises du Sud de la France, il était temps, aujourd'hui, de mettre à profit tous les contacts glanés", annonce la directrice de l'OT, Karine Duhil.
Voilà comment 242 entreprises seront invitées, les 22 et 23 mars prochains pour une découverte de la Haute-Vallée de l'Aude. Dans le jargon touristique, cela s'appelle un "éductour". Un circuit de promotion et d'information réalisé par les fabricants de voyages et proposés gratuitement dans l'objectif de présenter le territoire et les produits de la vallée aux responsables de comités d'entreprises (CE). Une nouveauté ici.
Deux jours intenses
Les professionnels seront accueillis à Puivert et initiés au vol en planeur. Hébergés et nourris chez les restaurateurs locaux, les deux jours auront des allures de marathon touristique où les visites s'enchaîneront au pas de course.
Dinosauria, le musée de la Chapellerie, Rennes-le-Château, découverte des eaux vives et balade avec le train touristique du pays Cathare... en bref, tour un arsenal pour attirer les entreprises à proposer des week-ends ludiques dans la Haute-Vallée ou à établir des conventions de partenariat (des réductions de tarifs pour des séjours qui s'adressent aux employés). "La Haute-Vallée est un terrain de jeu privilégié pour les entreprises. Le tourisme d'affaire, les séjours de groupe et le marché des CE sont en pleine évolution dans la région, le maximum est fait pour poursuivre cette voie", conclura la directrice.

Aucun commentaire: