Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

mardi 1 novembre 2011

RAZES PARANORMAL ACTIVITY (3)

 

"Rencontre du 3e type" en Lauragais

Le 1/11/2011 à 06h00 par Laurent Costes | Mis à jour à 08h54
 Voici le croquis du phénomène observé.
Voici le croquis du phénomène observé. 
L'histoire ressemble à un scénario de série B, ou de film pour adolescent en mal de frayeur. Les faits se déroulent l'été 1995, dans un village du Lauragais. Sept amis, âgés de 11 à 16 ans, campent dans un bosquet à quelques centaines de mètres de leur village.
La première partie de la soirée est que plus normale. Précision supplémentaire non anodine : les jeunes gens certifient n'avoir consommé ni alcool ni stupéfiant. Vers 1 h du matin, les ados décident de s'isoler de la lumière du village pour "admirer la beauté du ciel étoilé", assis dans l'herbe.
Une "sphère lumineuse" apparaît alors sur la crête de la colline. Le groupe pense qu'il s'agit d'un avion. Mais l'aéronef ne produit pas de bruit de moteur. Il n'a pas de feux de navigation. Au bout d'une minute d'observation, un membre du groupe pense à une "tentative d'approche".
Il récupère une lampe torche dans sa tente et effectue des signaux lumineux. L'objet survole alors le château du village, "à moins de 70 m du sol, sans le moindre bruit". Après plusieurs signaux, la sphère change de direction… et se dirige vers les jeunes gens !

"Une sorte de boule de feu"
Le phénomène s'arrête dans l'air à environ 20 m des adolescents. "Il mesurait 12 m de diamètre et il était à 70 m du sol" rapporte un témoin. Trois campeurs s'avancent vers l'objet. "C'était peut-être l'occasion unique dans nos vies de tenter une… 'rencontre du 3e type'!». Vingt secondes, plus tard, l'aéronef se déplace, toujours sans bruit et sans traînée, vers le sud-ouest avant de disparaître subitement…
Détail troublant dans ce témoignage : une "sorte de boule de feu" a été observée au même instant par la mère d'un des amis, à proximité du site, alors qu'elle était sortie fumer une cigarette.
Le groupe n'a jamais voulu porter son témoignage à la gendarmerie, par peur des moqueries. L'un d'entre eux a confié cette histoire à Yves Lignon, maître de conférence à l'université de Toulouse Mirail et spécialiste de la parapsychologie.
Avec pour consigne : conserver son anonymat. Même plus de quinze ans après les faits.
____
Ce témoignage et ce croquis nous ont été transmis par Yves Lignon

1 commentaire:

cinabre a dit…

Bonjour!

N'y a-t-il pas eu un phénomène récent dans le ciel toulousain?

Je voudrais rappeler une très ancienne émission TV culturelle sur "L'Archéologie mystérieuse" qui faisait état de signes inconnus découverts à travers le monde que ce soit dans des grottes en Russie ou sur les hauts plateaux des Andes.
Depuis, au Pérou, je crois, on a essayé de les expliquer en reproduisant des rites Incas et cela a fait l'objet d'un reportage.
Qu'en est-il exactement?
C'est tout de même passionnant..
Bonne journée.